Filières
BTS+

BTS CJN - Collaborateur Juriste Notarial (ex BTS Notariat)

Sommaire 

Présentation du BTS CJN

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial (ex BTS Notariat) est un diplôme d'état de deux ans qui forme de futurs collaborateurs d'un office notarial. A l'issue de votre formation vous rédigez les actes courants (mariage, héritage…), organisez la gestion des dossiers (réunion des pièces, délais, identification des acteurs…),négociez les biens immobiliers ou encore exercez en qualité de formaliste (contrôle de la bonne conformité des documents juridiques).

Le BTS a pour vocation à sanctionner un socle de connaissances fondamentales dans tous les domaines du droit donnant lieu à signature d'actes notariés et se veut professionnalisant, c'est-à-dire qu'il doit permettre à ses titulaires d'entrer immédiatement dans la vie active.

A qui s'adresse ce BTS ?

Votre principale activité consiste à veiller à la parfaite information des clients en effectuant toutes les vérifications nécessaires. Les actes notariés doivent être parfaitement irréprochables et c'est pourquoi la principale qualité requise est la rigueur. Souvent en contact avec les clients vous devez avoir certaines qualités relationnelles.

Le notaire incarne la sécurité juridique, le sérieux et la confiance et il attend de ses collaborateurs qu'ils renvoient la même image auprès des clients de son Étude. Si vous êtes intéressé par cet univers du droit, que vous êtes rigoureux, diplomate et que vous savez faire preuve de discretion, ce cursus est fait pour vous !

Quel niveau pour entrer en BTS Collaborateur Juriste Notarial ?

Le BTS CJN est en priorité accessible aux titulaires d'un Bac STMG ou d'un bac général. Toutefois, il est aussi accessible aux titulaires d'un Bac Pro.

En bac général, vous pouvez privilégier les spécialités :

  • Histoire-géo, géopolitique et sciences politiques ;
  • Sciences économiques et sociales ;
  • Droit et grands enjeux du monde contemporain.

L'accès à ce diplôme notaire en BTS se fait sur dossier et/ou entretien.

Programme et matières en BTS CJN

Outre les matières générales communes à tous les BTS tertiaires (CGE, Économie, Langue vivante) l'enseignement du BTS CJN est axé sur le droit privé : les étudiants sont amenés à étudier l'ensemble des règles relatives au droit immobilier (vente, baux…), au droit commercial (cession de fonds de commerce, bail commercial, constitution de société) et au droit de la famille (régimes matrimoniaux, divorce, successions, donations) ainsi que la fiscalité.

Matières Horaires Hebdomadaires
1ère et 2ème année
Culture générale et expression  3 h
Langue vivante étrangère I  3 h
Environnement économique et managérial du notariat  3 h
Droit général et droit notarial 8 h
Techniques du notariat 10 h
Activités professionnelles appliquées  2 h
Accès en autonomie au laboratoire informatique et communication  3 h
ENSEIGNEMENT FACULTATIF
Langue Vivante Etrangère II

2 h
TOTAL  35 h

Les épreuves à l'examen final

Matières Coefficient Durée Forme
Epreuves obligatoires
Culture générale et expression 3 4 heures Ecrit
Langue vivante étrangère I    2 2 heures Ecrit
Langue vivante étrangère I  1 20 minutes Oral
Environnement économique et managerial du notoriat    3 3 heures Ecrit
Droit général et Droit notarial    4 4 heures Ecrit
Techniques notariales    6 5 heures Ecrit
Conduite et presentation d'activités professionnelles    3 40 minutes Oral
Enseignement facultatif
Langue Vivante Etrangère II   1 20 minutes  Oral

 

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial en alternance

Formation courte, diplômante et professionnalisante, le BTS CJN se prépare en alternance. Vous abordez les matières généralistes et spécialisées. En rythme alterné, vous passez davantage de temps en entreprise qu'en cours mais vous aurez autant d'heures de cours qu'un étudiant en rythme initial ! L'engagement est donc important.

Le rythme de formation

  • 3 jours en entreprise / 2 jours à l'école ;
  • Cours de septembre à juillet.

En contrepartie, vous aurez, à l'issue de ces deux années, non seulement acquis tous les enseignements académiques mais également une exéprience professionnelle riche et complète. Grâce à cette expérience, vous aurez une longueur d'avance lorsque vous postulerez sur le marché du travail. 

Vous êtes soumis à un contrat de travail (d'apprentissage ou de professionnalisation) avec les droits, les responsabilités et l'investissement que cela implique. Ce contrat fait l'objet d'une convention réglementaire entre l'employeur, l'alternant et l'école.

Les plus d'une formation en alternance

  • Vos frais de scolarité sont pris en charge dans leur intégralité et votre entreprise vous verse un salaire mensuel ;
  • Vous mettez en pratique vos acquis théoriques et gagnez en expérience et en maturité professionnelle.

S'inscrire au BTS CJN

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial est ouvert aux baccalauréats généraux, technologiques et professionnels. 

Le recrutement des établissements publics s'effectue via la plateforme Parcoursup, en fonction des disponibilités de chaque école. Le processus d'admission d'un BTS COM privé hors parcoursup se fait généralement sur tests écrits et entretien de motivation.

Poursuivre ses études après un BTS CJN

Une fois votre diplôme en poche vous pouvez choisir de continuer vos études, et ce jusqu'au Bac + 5.

Il est possible de poursuivre ses études après le BTS CJN avec :

  • La licence professionnelle "Activités Notariales";
  • Le Bachelor notariat.

Il est possible de poursuivre ensuite avec un diplôme de niveau Bac +5 :

  • Le diplôme de clerc de notaire (en intégrant une école de notariat en deuxième cycle), avant de passer le diplôme de notaire ;
  • Master Droit privé, parcours Carrières Judiciaires ;
  • Master pro Droit Expertise foncière ;
  • Master Droit Prévention des risques en droit social ;
  • D.U. Propriétés industrielles de l'entreprise ;
  • Magistère Juriste Conseil d'entreprise ;
  • Master de la propriété intellectuelle et droit numérique ;
  • Master 1 Droit social.

Les débouchés

Après un BTS CJN, les titulaires ont le choix de s'orienter dans plusieurs métiers. Selon leurs intérêts pour une spcécialité, ils pourront choir entre une carrière généraliste et une carrière plus technique. Le BTS est le point de départ pour une carrière riche et en pleine digitalisation : en office notarial, dans une chambre départementale des notaires, en centre de recherches ou encore dans les conseils régionaux de notaires.

Les débouchés principaux après le BTS CJN sont :

  • Attaché au service juridique ;
  • Assistant juridique ;
  • Collaborateur de notaire ;
  • Collaborateur juridique ;
  • Assistant notaire ;
  • Négociateur.

L'auteur

Sandrine Hannaire

Sandrine Hannaire a fait du web son terrain de jeu depuis plus de 15 ans. Spécialiste des sujets liés à l'éducation, elle partage aujourd'hui son expertise en ligne pour guider avec pertinence et bienveillance étudiants et professionnels du secteur.

Modifié le 27/05/2022