Aurlom BTS+

Questions fréquentes

Aurlom répond à vos questions sur le BTS+ Commerce International

Des centaines d'étudiants rencontrent les équipes du groupe Aurlom chaque année lors de nos journées portes ouvertes, ou sur les salons. Voici une liste des questions qui nous sont le plus souvent adressées par les lycéens – et leurs parents ! – intéressés par le programme BTS+ Commerce International.

Questions des étudiants

1. Je suis plutôt bon élève, mais depuis toujours, je suis quelqu'un de timide. Est-ce que les débouchés possibles du BTS Commerce International peuvent correspondre à mon caractère ?

Bien sur, le BTS Commerce International ouvre assez d'opportunités de carrière pour trouver un métier qui corresponde à tous les types de qualités : rigoureux, organisé, créatif, etc. Il n'est pas absolument nécessaire d'être quelqu'un de très expansif.

2. Est-ce que le BTS Commerce International aboutit toujours aux métiers en lien avec le commerce, ou est-il possible de s'orienter vers les métiers du management/du marketing ?

Non, le BTS Commerce International peut vous amener à être un manager dans un centre de profit ou bien être un analyste marketing. En savoir plus sur les métiers les plus attractifs pour les diplômés du BTS Commerce International.

3. Serai-je plus encadré en BTS qu'en DUT ?

Oui. Bien que le DUT soit plus encadré qu'un cursus en faculté (beaucoup plus de présence en travaux dirigés à petits effectifs), le DUT reste moins encadré qu'un BTS, qui garde une structure très proche de celle connue au lycée.

4. Je suis en filière littéraire, mais je suis tout de même attiré par le BTS Commerce International. Est-ce compatible ?

Bien sûr, aucune filière ne semble fondamentalement incompatible avec des études en BTS Commerce International. A Aurlom, nous acceptons tous les types de profil, tant qu'ils correspondent à nos critères en terme de motivation et d'ambition.

5. Les connaissances apprises en BTS sont-elles uniquement orientées vers le commerce ? Ou sont-elles plutôt généralistes et transversales ?

Non, parmi les matières qui ne sont pas tournées vers le commerce, on trouve notamment le management interculturel et le droit. Les enseignements sont transversaux et amènent souvent les étudiants à faire des ponts entre les différents savoirs acquis.

6. Ce BTS me mènera-t-il un jour à travailler pour de grandes groupes mondiaux ou n'est-il fait que pour les PME régionales qui cherchent à s'internationaliser ?

Avec un BTS Commerce International, il est vrai que vous avez plus de chance de commencer dans de petites structures. Mais avec plusieurs années d'expériences, ou si vous poursuivez vos études en Grande Ecole, vous pourrez tout à fait travailler pour de grands groupes mondiaux.

7. Est-il vrai que ce BTS est le plus difficile à obtenir ?

Difficile de juger. C'est vrai qu'il n'est pas simple : l'apprentissage des langues étrangères est très exigeant, et les nouvelles matières désarçonnent souvent les étudiants pendant les premiers mois d'étude. Ce qui est certain, c'est que c'est l'un des BTS Tertiaires les plus difficiles … Et donc l'un des plus valorisés !

8. L'accent mis sur les stages en BTS Commerce International est-il plus important qu'en DUT Technique de Commercialisation ?

Le BTS Commerce International comprend 12 semaines de stage contre 10 en DUT Technique de Commercialisation. Mais la vraie différence se fait au niveau de l'obligation de pratiquer un stage à l'étranger pour BTS Commerce International tandis que le DUT n'exige pas cette internationalisation du cursus.

9. Les matières enseignées en BTS Commerce International et en DUT Technique de Commercialisation semblent être très similaires. Y'a-t-il une différence dans le contenu ?

L'apprentissage des langues est plus poussé en BTS Commerce International qu'en DUT Technique de Commercialisation. Egalement, le BTS comporte des matières plus proches des connaissances à appliquer en entreprise. Le DUT est lui, plus théorique.

10. Je suis très occupé le week-end par des activités extra-scolaires, ce qui m'empêchera de prendre les cours du week-end. Est-ce tout de même utile de prendre la formule BTS + ? 

Bien sur. Le programme BTS+ Commerce International comporte 2 à 4 heures de cours durant la semaine destinés à préparer les concours d'intégrations aux Grandes Ecoles. De plus, vous êtes également invité à suivre les stages durant les vacances.

11. Je suis motivé pour poursuivre les études après le Baccalauréat, mais la Grande Ecole après le BTS Commerce International me paraît être au-dessus de mes capacités scolaires. Quel est le degré de sélectivité des Grandes Ecoles à la sortie d'un BTS Commerce International ?

Les Grandes Ecoles ne sont pas accessibles facilement, c'est un fait. Mais avec une bonne préparation, dès les premières semaines de BTS Commerce International, on peut être quasiment certain d'obtenir une Grande Ecole à la sortie du BTS. 96% des élèves en BTS à Aurlom ont obtenus une Grande Ecole en 2014. 

12. J'ai très envie de poursuivre mes études après un BTS Commerce International, mais je ne suis pas certain de vouloir me spécialiser dans le commerce par la suite – j'hésite avec les ressources humaines -. Toutes les licences, toutes les filières en écoles de commerce sont-elles ouvertes à la suite du BTS CI ? 

A la suite d'un BTS Commerce International, vous serez un intégré en Grande Ecole comme un autre. Si vos notes sont bonnes, aucune porte ne vous sera fermée ! 

13. Les étudiants de Grande Ecole issus d'admissions parallèles se voient-ils refuser des opportunités académiques (spécialisations, programmes d'excellence échanges à l'étranger…) sous peine de ne pas avoir fait de classe préparatoire ?

Absolument pas. Une fois en Grande Ecole, vous serez un intégré comme tous les autres étudiants, ceux issus de prépa compris. 

14. J'habite loin de Paris, est-ce qu'il est possible de terminer les cours après 20 heures?

Non, aucun cours ne se termine après 19 heures à Aurlom. En moyenne, les cours se terminent vers 18h30.

15. Est-ce que nous sommes formés à passer les épreuves d'entretien de motivation pour intégrer les Grandes Ecoles ?

Assurément. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser nos étudiants arriver à cette épreuve si redoutable sans préparation. D'autant plus qu'avec de l'entraînement, il est possibles d'avoir des notes excellentes à cette épreuve. Grâce à nos entraînements, nos étudiants obtiennent en moyenne la note de 16,9 à leurs entretiens de motivation ! 

16. Préparer simultanément son BTS et une intégration en Grande Ecole me paraît être une charge de travail insurmontable. Quelle est l'importance de la préparation aux concours des Grandes Ecoles dans le calendrier hebdomadaire ?

A Aurlom, 2 à 4 heures de cours hebdomadaires sont prévues pour préparer le concours d'entrée en Grande Ecole pendant les deux années de BTS Commerce International. Il est amplement préférable de s'ajouter cette petite charge de travail de manière régulière durant tout le BTS que de s'infliger 10 heures par jour à une semaine de l'épreuve.

17. Le volume horaire de cette formation est-il compatible avec un travail étudiant ?

Oui. Par ailleurs, à Aurlom, aucun cours n'est donné le Vendredi, afin de laisser nos étudiants se plonger pleinement dans une vie extra-académique (quelle soit professionnelle ou associative). Ceci est essentiel pour permettre de se faire ses propres expériences.

Question des parents

1. Quel est votre taux de réussite à l'examen du BTS ?

88% : c'est le taux de réussite des étudiants la Prépa AURLOM au BTS Commerce International. Parmi ces admis, 96% d'entre eux ont intégrés une des 12 meilleures école de commerce et de management de France.

2. Nous hésitons grandement à orienter notre fils en BTS ou en IUT, sachant que l'IUT nous semble être une filière plus prestigieuse. Quel seraient les avantages du BTS Commerce International ?

Le très gros avantage du BTS Commerce International est la préparation spécifique à travailler à l'international : les cours de langues étrangères sont poussés, et l'obligation d'effectuer un stage à l'international procure aux étudiants une expérience connue et appréciée des recruteurs.

3. Notre fille a de très bons résultats scolaires, mais n'a pas envie d'aller en prépa. Serait-ce gâcher son avenir que de l'envoyer en BTS ?

Absolument pas. Il n'existe plus aujourd'hui de voie unique pour les étudiants doués. En passant par un BTS, votre fille peut intégrer une école du TOP 12 des écoles de Commerce et de Management de France, qu'elle aurait peut-être du mal à intégrer en passant par une prépa, où de nombreux élèves doués échouent à cause du stress, de l'accélération du rythme de travail, etc… Avec le BTS+ Commerce International, votre fille sera assurément diplômé d'une Grande Ecole 5 ans après son bac. 

4. Le BTS impose 12 semaines de stage, mais nous pensons pas avoir le réseau nécessaire pour faciliter la recherche de stage de notre fils. Est-ce très difficile de trouver un stage ?

Non, ce n'est pas très difficile, mais il faut s'investir dans sa recherche de stage, c'est-à-dire s'y prendre tôt et être motivé dans le démarchage. De plus, à Aurlom nous sommes toujours prêts à aider nos étudiants à rédiger des lettres de motivation, CV, et à contacter des anciens élèves parmi notre réseau de 8000 diplômés afin de trouver un stage. 

5. Notre fils a beaucoup de difficulté pour se motiver à travailler, déjà au lycée. Arrivera-t-il à s'en sortir en BTS ? 

Difficile à dire. Les matières enseignées en BTS Commerce International sont beaucoup moins abstraites que celles enseignées au lycée, et donc peuvent être plus intéressantes à étudier. La motivation peut émerger d'un intérêt porté à ces nouvelles disciplines.

6. En voyant les difficultés économiques actuelles, nous incitons très fortement notre fils à poursuivre ses études après le bac. Est-ce que le BTS Commerce International suffit pour se donner de grandes chances de trouver un emploi ?

Oui. Après un BTS Commerce International, le BTS le plus réputé dans le secteur des services, le taux d'emploi est que 75% 6 mois après l'obtention du diplôme

7. Le rêve de notre fils est de devenir chef d'entreprise. L'entreprenariat est-il envisageable à la sortie de ce BTS ?

Bien entendu. Et son expérience acquise lors de ses stages à l'étranger pourrait être un élément de conviction pour trouver du financement auprès des banques.

8. Nous hésitons à inscrire notre fils dans une institution publique ou à Aurlom. Qu'est-ce qu'Aurlom apporterait de plus ? 

Aurlom est l'institut spécialiste du BTS. Notre équipe pédagogique est exceptionnelle, dévouée à ses étudiants et votre fils sera suivi individuellement, pour lui donner toutes les chances de réussir. Les institutions publiques ne peuvent pas se permettre de fournir un tel encadrement.

9. Quels seraient les avantages du BTS + par rapport à la prépa, si la finalité reste la même : intégrer une Grande Ecole deux ans après le bac ?

Le BTS Commerce International permet de s'ouvrir à autre chose. En prépa, l'étudiant croule sous le travail, avec des matières très théoriques et aucunement orientées vers le monde professionnel. En BTS Commerce International, l'étudiant peut acquérir de l'expérience professionnelle avec des stages, un travail en parallèle du BTS et suit des cours qui sont orientés vers l'exercice de ses futures fonctions.

10. Pourquoi ne pas intégrer directement une école de commerce après le bac, et d'y rester jusqu'à l'obtention du Master, plutôt que de faire un BTS et d'ensuite intégrer une école de commerce ?

Les programmes Bachelor en France sont très mal adaptés. Les étudiants sortant du lycée n'ont pas la maturité nécessaire pour recevoir des cours trop complexes, et ils manquent cruellement d'expérience professionnelle pour percevoir les enjeux de cet apprentissage. Finalement, beaucoup d'étudiants s'ennuient profondément … Le BTS Commerce International est une excellente étape pour s'adapter aux écoles de Commerce et de Management au bout de 2 ans. 

11. Est-ce que le fait de ne pas avoir fait de classe préparatoire va défavoriser notre fille sur le marché du travail après l'obtention de son master ?

Pas du tout. Son profil sera simplement différent. Tout dépend de ce que désirera un recruteur le jour de l'entretien : un élève qui a fait incontestablement ses preuves en matière académique, ou un élève qui a fait un cursus parallèle, mais qui dispose d'une expérience professionnelle.

12. Est-ce que le BTS Commerce International représente la meilleure filière pour intégrer une école de commerce en admission directe ?

Oui, c'est certain. L'apprentissage des langues étrangères est la meilleure solution pour s'adapter facilement en Grande Ecole où tous les cours sont dispensés en Anglais.

13. En quoi consiste le suivi des élèves dans leur préparation aux concours d'admission des Grandes Ecoles : cours seulement, devoirs sur table, examens blanc … ?

De la même manière que pour le BTS, la préparation aux concours des Grandes Ecoles se fait avec des cours, des devoirs sur table, des examens blancs, durant la classe annuelle, et tous les stages !