Commerce
& Management

Le Calcul au Tage Mage

Présentation de la partie calcul au Tage Mage

Le sous-test de CALCUL aux Tests d'Aptitude d'entrée aux Ecoles de Gestion est redouté par la grande majorité des étudiants. Cette épreuve puise en effet ses sources dans les programmes de mathématiques des classes de Troisième et de Seconde, plus rarement dans celui de Première, et inutile donc d'ignorer quelque cauchemar que peut provoquer une telle épreuve dans l'esprit d'un étudiant en Histoire, en Anglais, en Droit ou en Sciences politiques.

Il est donc fortement conseillé de préparer cette épreuve de façon très méticuleuse. Ne laissez aucune notion, aucun détail vous échapper… vous pourriez être amenés à le regretter amèrement. Car si l'épreuve de Calcul est difficile, elle représente surtout pour vous une occasion unique de vous démarquer et d'engranger de précieux points d'avance et de faire ainsi la différence par rapport à la masse. Sachez qu'il y a une dispersion forte des notes obtenues à cette épreuve : beaucoup de notes médiocres, peu de notes moyennes et encore moins d'excellentes notes.

Format de l'épreuve de calcul au Tage Mage

  • 15 tests sous forme de QCM avec 5 choix de réponses
  • 20 minutes pour y répondre
  • Les problèmes ne sont pas classés par ordre de difficulté
  • Bonne réponse : +4 ; mauvaise réponse : -1 ; pas de réponse : 0
  • Pas de calculatrice (il faut donc assurer en calcul mental)

Notions de cours requis en mathématiques pour le Tage Mage

Rappels sur les nombres

  • Ensemble des nombres entiers naturels
  • Ensemble des nombres entiers relatifs
  • Ensemble des nombres décimaux
  • Ensemble des nombres rationnels
  • Ensemble des nombres irrationnels
  • Ensemble des nombres réels
  • Les nombres premiers

Arithmétique

  • Division euclidienne
  • Critères de divisibilité
  • Décomposition d'un nombre en un produit de facteurs premiers
  • Parité

Opérations élémentaires

  • Fractions
  • Puissances
  • Racines carrées
  • Proportions et règle de trois
  • Polynômes de base
  • Pourcentages

Équations :

  • Résolution d'équations à une inconnue
  • Résolution de systèmes (2 équations – 2 inconnues)
  • Résolution d'équations du second degré

Moyennes statistiques, combinatoire simple et probabilités

  • Moyenne arithmétique
  • Moyenne pondérée
  • Combinatoire simple
  • Probabilités

Les formules de périmètre, d'aire et de volume

Pythagore, Thalès, triangles spéciaux et propriétés des angles

Progressions arithmétique et géométrique

Exemples de questions de calcul au Tage Mage

1) La moyenne de 6 nombres est égale à 19. Si j'élimine un des 6 nombres la moyenne devient égale à 21. Quelle est la valeur du nombre que j'ai éliminé ?
  • (A) 3
  • (B) 8
  • (C) 9
  • (D) 11
  • (E) 20
2) Si x² – 9 < 0, alors…
  • (A) x < – 3
  • (B) x > 3
  • (C) x > 9
  • (D) x < – 3 ou x > 3
  • (E) – 3 < x < 3

Conseils pour réussir le Calcul au Tage Mage

Conseils vidéo de Franck Attelan pour réussir la partie calcul du Tage Mage 

Comment lire une question de calcul ?

Notre expérience dans l'enseignement du TAGE MAGE à Aurlom nous a montré que les candidats abordent l'épreuve de calcul dans un étrange état d'excitation et de frénésie, prêts à en découdre, comme si tout le test se jouait au terme de cette épreuve. On découvre ainsi malheureusement trop souvent des comportements qui n'ont pas leur place ici : précipitation extrême où l'on passe d'un énoncé à l'autre à toute vitesse, lecture partielle des énoncés où l'on réalise après coup que l'on est passé à côté de la question parce que l'on a sauté un mot-clé ou parce que l'on a confondu un mot avec un autre, découragement total cinq minutes après le début de l'épreuve… Tous ces comportements et ces erreurs sont bien sûr à bannir au TAGE MAGE et s'il y a bien une erreur qu'il vous est strictement interdit de commettre durant l'épreuve, c'est de vous précipiter… d'aller trop vite.

Retenez donc que plus vous irez lentement dans la lecture et la résolution des questions, et plus vous irez vite !

Voici deux réflexes qui vous permettront assurément d'améliorer votre score. Veillez bien à adopter ces réflexes en toutes circonstances.

  • Lire le plus lentement possible chacune des questions de l'épreuve.
  • Injecter, pendant la lecture, un maximum de valeur ajoutée.

Lire le plus lentement possible chacune des questions de l'épreuve.

Le plus lentement possible signifie ici que vous devez lire votre question comme si cette dernière devait disparaître de votre vue à la fin d'une première et unique lecture.

L'expérience montre que les questions de calcul posées au TAGE MAGE sont le plus souvent composées d'énoncés relativement courts (jamais plus de 3 ou 4 lignes) que les candidats abordent souvent de façon superficielle en les lisant vite ; ce comportement s'expliquant par la pression du temps alloué à l'épreuve (seulement 20 minutes pour 15 questions à résoudre).

Nous pensons que la meilleure façon de comprendre au mieux la question qui vous est posée est de la lire le plus lentement possible, mot à mot, comme si vous n'étiez autorisés à lire la question qu'une seule fois. Ainsi, vous serez sûrs de ne perdre aucune information en cours de route et de disposer de tous les éléments nécessaires à la bonne résolution de la question.

Surtout, en lisant lentement la question, vous n'aurez plus besoin de la relire une deuxième ou une troisième fois car c'est précisément pendant ces moments de relecture que l'on panique à la vue du temps qui file et que l'on perd vraiment du temps. N'oubliez donc jamais qu'à vouloir aller trop vite, vous brûlerez assurément vos chances de répondre juste à une majorité de questions.

Réflexe 2 : injecter un maximum de valeur ajoutée pendant la lecture.

A la lecture trop rapide des énoncés vient s'ajouter une erreur que commettent beaucoup de candidats pendant qu'ils lisent la question, à savoir la retranscription quasi automatique des informations contenues dans l'énoncé, et ce, dès les premiers mots qui sont lus. Ainsi, un énoncé qui débuterait par exemple par : « Aurélie est actuellement âgée de 8 ans… » est immédiatement retranscrit sur le brouillon en « Aurélie : 8 ans » et ce, en plein pendant la lecture.

Alors, est-ce bien grave de faire cela ? Non, évidemment, ce n'est pas très grave en soi, mais l'expérience montre que les meilleurs candidats, ceux qui obtiennent des scores supérieurs à 450 au TAGE MAGE, ne lisent pas leurs énoncés comme les autres… Les meilleurs candidats injectent en effet au cours de leur lecture une valeur ajoutée exceptionnelle qui consiste à « traduire », « raffiner » et « mettre en relation » l'ensemble des informations des éléments mis en avant dans la question.

Ce que vous devez comprendre, c'est qu'écrire sur son brouillon « Aurélie : 8 ans » ou « A = 8 » quand l'énoncé dit « Aurélie est actuellement âgée de 8 ans », ou encore « X > 0 » quand l'énoncé dit « X est un nombre réel strictement positif » n'apporte aucune valeur ajoutée à votre lecture et c'est la raison pour laquelle vous devez éviter ce type de retranscription frénétique sur votre brouillon.

La bonne attitude à adopter est en fait la suivante : en lisant lentement votre énoncé, vous devez être capables « de convoquer dans le même temps un maximum de connaissances et d'injecter de la valeur ajoutée » à que vous lisez.