Commerce
& Management

#stories

L’oral d'admission à l’EDC Paris Business School

Les modalités d'admission à l'EDC Paris Business School

L'EDC recrute ses étudiants après le bac via le concours SESAME pour l'entrée en première année au programme Grande Ecole. L'admission est ouverte en admissions parallèles en 3e et 4e année du cursus via le concours Admissions+

Modalités de l'oral d'admission post-bac au programme Grande École de l'EDC

Comme pour l'ensemble des écoles membres du concours Sésame, les épreuves orales d'admission sont remplacées par des entretiens par vidéo différée et à distance via la plateforme EasyRecrue en 2021.

Deux épreuves sont au programme : un entretien individuel et une épreuve d'anglais. Les candidats admissibles devront se connecter sur leur espace personnel mySESAME pour les passer.  

Modalités de l'oral d'admission au programme Grande École de l'EDC via les admissions parallèles  

Pour l'EDC, l'entretien individuel se déroule principalement en français, avec une partie de l'échange en anglais. Vous avez 45 minutes pour exposer votre motivation durant l'épreuve orale avec un coefficient de 15. L'entretien est un moment privilégié qui vous permet d'exprimer votre parcours, votre projet et votre intérêt à rejoindre le programme. 

L'entretien individuel de l'EDC Paris Business School est une épreuve d'environ 45 minutes. Elle se divise en trois parties distinctes :

  • La première partie concerne l'ensemble de votre parcours, vos motivations et votre projet. Durant cette première partie, le jury évalue également votre personnalité. Vous pouvez parler de vos entretiens d'embauche, les difficultés que vous avez rencontrées et comment vous les avez surmontées. Vous pouvez évoquer vos passions et passe-temps (culture, sport, etc.). 
  • La deuxième partie de l'entretien concerne l'échange en anglais. Le jury peut vous poser quelques questions sur votre projet et votre parcours. Elles peuvent également porter sur votre motivation à intégrer EDC Paris. Vos réponses doivent être également en anglais. 
  • Enfin, la dernière partie est un échange de rôle. Vous êtes amené à poser des questions au jury. Il est important de poser des questions pertinentes sur l'école ou la spécialisation souhaitée. 

L'oral d'admission à l'EDC Paris Business School : comment se distinguer ?   

Date de création

1950

Devise

L'esprit d'entreprendre 

Mission

Former des dirigeants humanistes à l'ère digitale ayant l'esprit d'entreprendre et capables de concevoir et mettre en œuvre des stratégies innovantes afin d'accroître la performance sociétale et économique des organisations.

Valeurs 

  • Ambition & Engagement 
  • Créativité 
  • Diversité & Ouverture 
  • Responsabilité 

Un cursus professionnalisant 

  • Un parcours étudiant-entrepreneur : pour créer ou reprendre une entreprise dès la première année Un parcours en alternance
  • Un incubateur 
  • Des partenariats financiers

Associations

Alasso des 4 vents, BDA-Timelapse, EDC Cooking, EDC Racing team, etc. 

Nous vous conseillons de vous intéresser de près aux anciennes promotions de l'EDC qui font partie de l'ADN de l'établissement. Car pendant 22 ans, l'EDC a été la propriété de ses anciens élèves.

Et l'établissement se targue de bénéficier d'un réseau d'anciens rassemblant plus de 18 500 diplômés dont 5 000 chefs d'entreprise répartis dans 71 pays. 

L'école a vu passer dans ses rangs des élèves emblématiques, et notamment : 

  • Alain Dominique Perrin, Président de la Fondation Cartier pour l'art contemporain (promo 1968) 
  • Yann Emilian, Directeur Général de Generali Concierge Services (promo 1988)
  • Dominique Beljanski, ancienne Présidente de la coopérative Selectour Afat (promo 1981)  

Deux questions clés fréquemment posées aux oraux d'admission de l'EDC  

Comment votre projet professionnel est-il né ? 

L'appréhension de la consistance de votre projet passera d'abord par une question sur sa genèse. Ne vous y trompez pas : le jury cherche tout à la fois à apprécier la solidité de votre projet et la cohérence qu'il présente, tant par rapport à votre parcours que par rapport à l'école à laquelle vous aspirez. Ce n'est donc pas tant au fond votre projet qui compte que sa solidité et sa cohérence. 

Vous devez donc savoir comment l'idée vous est venue et identifier le ou les déclic(s) qui en ont permis l'émergence. Qu'il s'agisse par exemple d'une discussion avec un enseignant, d'une conférence à laquelle vous avez assisté, d'un échange avec un ami ou un membre de votre entourage plus âgé, d'un article ou d'un livre que vous avez lu ou d'une expérience que vous avez vécu, les origines possibles de votre projet sont nombreuses : 

« J'ai assisté l'année dernière à une conférence sur les jeux vidéo, à laquelle participait M. X, éditeur de jeux. J'ai trouvé son discours passionnant et suis allé le voir à la fin. Je l'ai revu plusieurs fois et il m'a vraiment donné le goût de ce secteur. »
« Un ami de mon père est directeur du marketing. Un soir, il nous a parlé de ce qu'il faisait. Cela m'a beaucoup intéressé. J'ai discuté ensuite avec plusieurs chefs de produit autour de moi et suis vraiment motivé pour exercer ce métier. »
« Ce qui a été le plus déterminant dans mes entretiens a été le recul que j'avais sur mes expériences professionnelles et extra professionnelles. Savoir ce qu'elles nous ont appris et en quoi nous avons grandi, changé. » Caroline Ruxer. Aurlom 2009.

Pourquoi vouloir travailler dans le secteur de/du... ?

Un projet professionnel se compose d'un poste et d'un secteur d'activité. Dans un registre comme dans l'autre, le jury est prêt à vous suivre dès lors que vous lui indiquez le chemin, donc que, en d'autres termes, vous lui expliquez pourquoi vous avez effectué les choix que vous avez effectués. 

Votre attirance pour un secteur donné est donc tout à fait légitime, dès lors que vous savez ce qui vous attire dans ce secteur. Que vous soyez attiré par les spiritueux, la grande consommation, le luxe, l'humanitaire, les nouvelles technologies, le sport ou l'industrie lourde importe assez peu à ce stade. L'essentiel, pour le jury, réside en l'exposé de vos motivations pour un secteur donné plus que le secteur en soi : les diplômés des écoles de commerce évoluent partout. Soyez, là aussi, concis et synthétique. Votre réponse doit contenir deux ou trois arguments en faveur de votre secteur et être produite de façon structurée.

Il peut par exemple s'agir de la forte dimension internationale, de la relation particulière entre les marques et leurs consommateurs, de l'intensité concurrentielle de ce secteur, des évolutions techniques récentes ou à venir, de votre propre connaissance des offres en tant que consommateur ou client...Elle doit contenir des références à des acteurs importants du secteur et, surtout, là aussi un lien avec une partie du contenu de votre futur programme. A ce titre, évocation d'un cours particulier, voire d'une majeure ou d'un master ayant retenu votre attention permettra à votre jury de mieux comprendre votre motivation pour son école et la logique de votre présence devant lui.

Amélie passe un entretien de motivation pour une école de commerce. Elle reçoit par la même occasion les conseils du jury.