Commerce
& Management

#stories

Admissions parallèles ou école spécialisée : quelle filière choisir ?

Savoir très tôt quel métier l'on souhaite exercer alors qu'il requiert une grande technicité, c'est se confronter à un choix difficile dans le choix de son cursus : 

  • S'inscire directement dans une école spécialisée post-bac, ce qui implique être sûr de son choix ;
  • Rester dans une filière générale pour pouvoir affiner son projet professionnel.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque filière ? On fait le point. 

Les écoles spécialisées : une formation technique et spécifique

Les écoles spécialisées ont le vent en poupe, tant les métiers ont tendance à se techniciser, et à requérir des formations très spécifiques sur des métiers exigeants. Ainsi, de nombreuses écoles spécialisées existent, avec une multitude de possibilités d'admission : hôtellerie, ressources humaines, luxe, communication, web, paramédical... 

Celles-ci, souvent accessibles par le Bac, mais aussi accessibles après un premier cycle universitaire, proposent des formations à haute valeur ajoutée, justifiant souvent d'ailleurs des frais d'inscription importants

C'est le cas des écoles hôtelières type Lausanne ou Vatel, prestigieuses institutions dont le tarif est justifié par le « coût de l'excellence », pouvant aller jusqu'à 12 000 € pour un Bachelor. Dès lors, le doute n'est pas permis. Ce choix d'orientation doit donc être étudié, questionné et informé.

Toutes les écoles spécialisées ne se valent pas

Il existe autant d'opportunités que de chances de se perdre. En effet, beaucoup de critiques abondent dans le même sens : comment faire le tri parmi ces très nombreuses écoles ? Pour choisir la bonne école, Studyrama propose un faisceau d'indices concordants :

  • Superviser la qualité du corps professoral et en particulier la cellule des intervenants professionnels ;
  • La qualité des stages, du contenu et des entreprises fréquentes ;
  • La qualité du diplôme proposé : a-t-il été ciblé par le ministère de l'Enseignement supérieur ? L'établissement dispose-t-il d'accréditations sérieuses ? ;
  • L'insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Toujours selon Studyrama, « les institutions qui n'hésitent pas à rendre publiques les enquêtes d'insertion de leurs diplômés peuvent être considérées comme fiables. Méfiez-vous des écoles sans annuaire ! ». 

Rappelons une chose : une admission parallèle permet d'intégrer soit un Programme Grande Ecole, soit un MS/MSc. Dans le cas d'un PGE à Bac +2/+3/+4, notez bien que la première année de ce type de programme est très généraliste, pluridisciplinaire et transversale, donnant à ces enseignements divers, complémentaires, donnant à l'étudiant une assise intellectuelle et une méthode plurielle pour analyser le monde. Mais il donne aussi et surtout la possibilité de se spécialiser à terme à travers une offre pléthorique de Masters.

Faire un choix justifié

Ainsi, l'école spécialisée se justifie si, et seulement si, elle apporte un enseignement supérieur en soft et hard skills, une plus-value majeure par rapport à la spécialisation proposée par le PGE d'une école de commerce. Une école spécialisée, dont le coût n'est pas neutre, se justifie donc si elle est particulièrement nécessaire, et donc suffisamment renommée dans un domaine, pour vous permettre de concrétiser votre projet professionnel. 

   

Prenons l'exemple du Celsa. Considérée comme l'une des meilleures écoles de communication, le Celsa jouit d'un énorme prestige. En effet, elle fait partie des rares écoles gratuites. Mais l'admission, sur concours, est particulièrement sélective. Cette école spécialisée en communication et journalisme peut s'avérer mieux adaptée qu'un Master en communication délivré par une école de commerce. Raison pour laquelle, encore une fois, les formations doivent être comparées, questionnées, selon le prisme de votre projet professionnel et de vos appétences personnelles. Gardez toujours en tête ce que vous souhaitez faire, en commençant par ce que vous ne souhaitez pas faire. 

Intégrer une école spécialisée : à quoi s'attendre ? 

Ainsi, comme nous l'avons déjà dit, choisir une école spécialisée, c'est être sûr de son choix d'études, car la réorientation est très délicate après un tel cursus

Vouloir décrocher un diplôme dans une école spécialisée, c'est devoir faire preuve d'une motivation sans faille. La première difficulté réside dans l'admission de l'école, car plus elle est réputée, plus elle est sélective. Une fois admis, il faut s'attendre ensuite à un rythme de travail intense et un emploi du temps chargé. 

Cependant, votre expérience n'en sera que meilleure : la reconnaissance de votre expertise et l'insertion professionnelle seront au rendez-vous.