Prépas
Commerce

#stories

Concours ACCÈS : focus sur l'épreuve de Raisonnement logique et Mathématiques

Qu'est-ce que l'épreuve de Raisonnement logique et Mathématiques ?

L'objectif de l'épreuve de Raisonnement logique et mathématiques du concours Accès est double :

  • Évaluer l'aptitude des candidats à manipuler les concepts et outils mathématiques enseignés durant leurs études secondaires ; aussi bien celles acquises au collège – arithmétique, moyennes, pourcentages, opérations usuelles, géométrie – qu'au lycée : analyse, algèbre, probabilités ;
  • Proposer aux candidats des situations mathématiques de la vie courante pour déceler leur capacité à étudier les disciplines étudiées en école de commerce et de management : marketing, finance, gestion, ressources humaines, stratégie d'entreprise, etc.

L'épreuve est composée de 3 parties distinctes, chacune composée de 5 exercices. Ce qui nous donne au total 15 exercices à traiter en 2 heures et 30 minutes.

Partie 1 : raisonnement logique

Cette première partie est composée de 5 exercices de nature très variée indépendants les uns des autres. Les notions abordées s'appuient principalement sur des notions de niveau collège. Vous devrez être très polyvalent et ne pas redouter de travailler sur un exercice qui traite tantôt de raisonnement logique avec son lot d'implications, de lois de Morgan et de contraposées ; tantôt de théorèmes de Pythagore ou Thalès.

Partie 2 : raisonnement mathématique

Cette partie vous sera très familière du fait de son contenu. Elle puise en effet ses sources dans les programmes de mathématiques des filières générales du baccalauréat. Disons qu'il s'agit principalement d'exercices de niveau assez difficile à difficile.

Au programme : analyse fonctionnelle, suites numériques, systèmes d'équations, dénombrement et probabilités, etc. Comme pour la première partie, les exercices sont indépendants les uns des autres.

Partie 3 : problème mathématique 

Les exercices de cette troisième partie s'appuient sur un problème mathématique exposé en début de partie. Les exercices peuvent parfois être dépendants les uns des autres. Vous pourrez donc exploiter les résultats obtenus précédemment pour répondre aux questions suivantes. Au niveau des notions abordées dans le problème, rien d'inquiétant : du calcul numérique de niveau collège et des notions de mathématiques de niveau lycée.

Important : vous n'aurez jamais le droit à la calculatrice.

le système de notation des épreuves du concours accès

Réussir les épreuves de mathématiques au concours Accès

7 règles d'or pour réussir l'épreuve de logique et de mathématiques du concours ACCÈS  

1. Miser sur la régularité : mieux vaut faire 1 heure de mathématiques tous les jours que 4 heures tous les 4 jours. Jusqu'en Terminale, le travail la veille au soir d'un examen était parfois suffisant. Pour ce concours, seuls les meilleurs seront pris. Et les meilleurs seront ceux qui manipuleront avec le plus d'aisance l'exercice. La régularité vous fera décoller progressivement. Les à-coups auront, quant à eux, toutes les chances de vous faire paniquer…

2. S'exercer à l'entraînement comme si c'était le jour J : faites toujours, tous les calculs, en minutant vos prestations. Ne faites jamais de questions « en dilettante ». Dès que vous serez prêts, faites au moins deux fois par semaine un sujet d'annales dans son intégralité avec un chronomètre, votre bouteille d'eau sucrée, un fruit, et concentrez-vous pendant toute la durée de l'épreuve.

3. Répéter jusqu'à satiété les automatismes : « Plus il y a de travail, plus il y a d'automatismes, plus il y a de créativité » affirmait Daniel Constantini. Et il a raison ! Refaire 5, 10 voire 15 fois le même exercice, à quelques jours d'intervalle, vous permettra de le «digérer» parfaitement. À l'inverse, faire 5, 10 voire 15 exercices différents, une seule fois, satisfera votre appétit de nouveautés mais ne consolidera pas votre niveau. Vos progrès ne seront alors pas optimisés.

4. Être stratège : le jour J, l'objectif n'est pas de s'entêter sur certaines questions mais d'en faire le maximum en commençant par celles qui comptent le plus (coefficient 2). On commencera alors par entourer et traiter les questions prioritaires et que l'on maîtrise. Lors de vos mises en situation (cf règle d'or n°2), pensez à mettre en pratique ce conseil.

5. Apprendre le cours « en situation » : il est difficile d'avoir une maîtrise parfaite du cours. Son apprentissage est souvent long et fastidieux. Une méthode très efficace d'apprentissage consistera à faire systématiquement des rappels de cours à l'intérieur des exercices que vous traiterez « à l'entraînement ». Les corrections d'exercices type qui suivent illustreront cette démarche.

6. Essayer de maîtriser toutes les méthodes de résolution : certains exercices peuvent être résolus par de multiples méthodes. La plupart des ouvrages se concentrent sur une seule méthode. Chez Aurlom, notre expérience du suivi personnalisé nous a montré que chaque élève avait ses préférences : certaines méthodes parleront à certains, moins à d'autres. Une description détaillée des différentes méthodes vous permettra de faire votre choix et d'élire la méthode qui vous paraîtra plus simple ou qui sera plus adaptée à l'exercice. Pendant vos révisions, n'hésitez pas à balayer toutes les méthodes qui vous semblent correctes pour résoudre un problème afin d'être parfaitement rôdé le jour de l'épreuve.

7. Ne pas se juger ou se comparer aux autres : au début de votre apprentissage, nous préférons vous avertir que les résultats seront le plus souvent décevants. La capacité à surmonter les échecs successifs fera partie des qualités essentielles à mobiliser. Churchill disait : « réussir, c'est aller d'échec en échec sans jamais perdre son enthousiasme ». Vous échouerez au début, à coup sûr. Mais votre motivation et l'assiduité avec laquelle vous mettrez en pratique nos conseils vous feront décoller. 

 

L'auteur

 
Franck Attelan

Fort de plus de 20 ans d'expérience dans l'enseignement, Franck Attelan est le directeur du Groupe Aurlom qui réunit les activités d'Aurlom Prépa, Aurlom BTS+ et High Learning. Diplômé de l'ESSEC, il a d'abord occupé des postes en marketing chez LVMH et L'Oréal en France, aux Etats-Unis et au Japon. Il est par ailleurs Directeur de la collection Le Choix du Succès aux éditions Studyrama, dont les ouvrages ont déjà totalisé des ventes supérieures à 300 000 exemplaires.

Publié le 30/06/2021 - Modifié le 20/01/2022