Prépas
Sciences PO

#stories

Les débouchés après Sciences Po

Un diplôme qui ne connaît pas le chômage

Autant dire directement qu'avec un diplôme d'IEP, vous pouvez vous considérer comme à l'abri du chômage. Sciences Po publie chaque année une enquête sur l'insertion de ses diplômés. En 2018, et comme dans chaque édition, l'enquête sépare en deux catégories les étudiants de Sciences Po : ceux qui souhaitent travailler, et ceux qui ne le souhaitent. Ainsi, en 2018, 81,3% d'étudiants ont pris la décision de travailler et 18,7% de ne pas entrer sur le marché du travail. 

Ce qui nous intéresse ici, ce sont bien entendu les 81,3% de diplômés ayant choisi de travailler. 83,7% d'entre eux ont trouvé un emploi dans les 6 mois. 39% d'entre eux ont même trouvé un emploi avant même d'être diplômé. Ces statistiques impressionnantes sont globales à tous les IEP ; ces taux d'employabilité sont supérieurs si vous sortez de Sciences Po Paris.

Des débouchés divers

10 secteurs d'activité sont particulièrement prisés par les diplômés de Sciences Po :

  1. Audit et conseil (21,3% des diplômés en 2018)
  2. Administration publique (15,1%)
  3. Banque, finance et assurance (8,9%)
  4. ONG, associations (7,3%)
  5. Organisations Internationales (6,1%)
  6. Industrie, énergie, transport (4,9%)
  7. Urbanisme (5%)
  8. Médias (5%)
  9. Education, recherche (4,5%)
  10. Culture (4,2%)

Autant dire qu'en étant diplômé de Sciences Po, il est possible d'entrer et de faire carrière à peu près partout !

Publié le 27/10/2018 - Modifié le 18/05/2021