Prépas
Bac

Qu’apprend-t-on quand on choisit la spécialité Numérique et Sciences Informatiques au lycée ?

L'enseignement de spécialité Numérique et Sciences informatiques permet de découvrir et d'étudier les concepts et les méthodes qui fondent l'informatique.

Il va vous permettre de développer plusieurs compétences : savoir analyser et modéliser un problème en termes de flux et de traitement d'informations ; apprendre à concevoir des solutions algorithmiques et traduire un algorithme dans un langage de programmation.

Le programme de la spécialité Numérique et Sciences Informatiques en Première et en Terminale

En Première

Le programme est organisé autour de huit rubriques.

Elles ne seront pas forcément abordées dans l'ordre. Ce sont les professeurs qui choisissent leur progression.

  • Histoire de l'informatique ;
  • Représentation des données : types et valeurs de base ;
  • Représentation des données : types construits ;
  • Traitement de données en tables ;
  • Interactions entre l'homme et la machine sur le Web ;
  • Architectures matérielles et systèmes d'exploitation ;
  • Langages et programmation ;
  • Algorithmique.

En Terminale

Le programme, organisé en six rubriques reprend et approfondit les acquis de Première :

  • Histoire de l'informatique ;
  • Structures de données ;
  • Bases de données ;
  • Architectures matérielles, systèmes  d'exploitation et réseaux ;
  • Langages et programmation ;
  • Algorithmique.

Les modalités d'évaluation au baccalauréat

L'épreuve finale obligatoire de spécialité est composée de deux parties : une partie écrite, comptant pour 12 points sur 20, et une partie pratique comptant pour 8 points sur 20.

Partie écrite : 3 heures 30

La partie écrite consiste en la résolution de trois exercices permettant d'évaluer vos connaissances. Chaque exercice est noté sur 4 points.

Partie pratique : 1 heure

La partie pratique consiste en la résolution de deux exercices sur ordinateur, chacun étant noté sur 4 points. Vous serez évalué sur la base d'un dialogue avec votre examinateur.

  • Le premier exercice consiste à programmer un algorithme ;
  • Le second exercice consiste à travailler sur un programme (le compléter, le documenter, ou répondre à une spécification donnée).
   

Pour vous aider à réviser la spécialité Numérique et Sciences Informatiques tout au long de l'année, nous vous conseillons ces livres :

  • Spécialité NSI (Numérique et sciences informatiques) : 30 leçons avec exercices corrigés, Thibaut Balabonski, Sylvain Conchon, Jean-Christophe Filliâtre, Kim Nguyen, éditions Ellipses ;
  • Spécialité NSI - Numérique et sciences informatiques, Cécile Canu, éditions Ellipses ;
  • Numérique et Sciences Informatiques 1re Spécialité - Livre élève, Benoit Groz, Emmanuel Waller, Mathieu Nancel, Michel Beaudouin-Lafon, Olivier Marce, éditions Hachette ;
  • Interros des Lycées Numérique Sciences Informatiques, Stéphane Pasquet, Mikaël Leopoldoff, éditions Nathan.

Parce que le numérique et l'informatique ne se limitent pas au bac et aux portes du lycée 

Découvrez-les d'une autre manière : 

Ouvrages

  • Qu'est-ce que l'informatique ?, Franck Varenne, éditions Vrin ;
  • La construction des sciences - Introduction à la philosophie et à l'éthique des sciences, Gérard Fourez, éditions De Boeck ;
  • L'informatique quantique, qu'est-ce et pour quoi faire ?, Charles Corge, éditions Ellipses ;
  • Informatique céleste, Mark Alizart, éditions PUF.

Podcasts

  • Où va l'informatique ? France Culture ;
  • Monde Numérique de Jérôme Colombain ;
  • Le digital pour tous sur Google podcast.

Les débouchés

Pour quelles études supérieures ?

Plusieurs parcours d'études supérieures sont spécifiquement dédiés à l'informatique :

  • Les universités en informatique ;
  • Les écoles d'ingénieur post-bac ;
  • Les classes prépa, avec la nouvelle section MPI (Maths-Physique-Informatique) ;
  • Les BUT.

Pour quels métiers ensuite ?

Aujourd'hui, il y a dans tous les domaines des experts dont le métier est d'être à la pointe des outils informatiques de leur secteur : santé, communication, bâtiment, marketing, industrie.

Par exemple, il existe des spécialistes de la bio-impression, qui créent des prothèses chirurgicales en utilisant des imprimantes 3D : c'est un métier qui demande des connaissances en chirurgie autant qu'en ingénierie informatique.

Ou encore dans la communication : les social media managers, qui sont responsables de l'ensemble des réseaux sociaux pour une entreprise, sont en effet formés en sociologie et en littérature, autant qu'en informatique.

Enfin, si vous voulez faire de l'informatique pure et dure, vous vous orienterez progressivement vers des métiers comme développeur, ingénieur dans l'intelligence artificielle ou encore UX designer.


L'auteur

 
Franck Attelan

Fort de plus de 20 ans d'expérience dans l'enseignement, Franck Attelan est le directeur du Groupe Aurlom qui réunit les activités d'Aurlom Prépa, Aurlom BTS+ et High Learning. Diplômé de l'ESSEC, il a d'abord occupé des postes en marketing chez LVMH et L'Oréal en France, aux Etats-Unis et au Japon. Il est par ailleurs Directeur de la collection Le Choix du Succès aux éditions Studyrama, dont les ouvrages ont déjà totalisé des ventes supérieures à 300 000 exemplaires. 

Modifié le 13/05/2022