INSTITUT DE PRÉPARATION AUX CONCOURS
96% d'admis en 2016
01 40 41 12 38

Réussir le Concours ACCES

Catégorie : Conseils écrit postbac | Tags :

Concours ACCES : réussir l’épreuve écrite d’anglais


Pour plus de conseils, astuces et notions de cours, procurez-vous Objectif ACCES, le livre de référence pour préparer le concours ACCES, aux éditions Ellipses.



Anglais ACCES : Adverbes et locutions


A. The actual government will decide on this later.
B. This fascinating display reveals the vital spirit which eventuallytriumphed in 1945.
C.  Manchester United were the eventual winners of the championship.
D. You don’t know what it will be like until you actually do it.


Réponse : F – V – V – V



Cette question joue clairement sur la confusion possible avec le français : l’anglais moderne emploie l’adjectif actual dans le sens de réel, véritable, effectif, etc., et il en va de même pour son adverbe actually (réellement, en vérité, en fait, effectivement). C’est pourquoi la proposition A n’a pas de sens.


Eventual et eventually (synonyme : in the end) font référence à ce qui vient à la fin, en dernier lieu, souvent à la suite d’une série d’événements.


Veillez à ne pas considérer actually comme synonyme systématique du français en fait / en effet, car les deux ne s’emploient pas nécessairement dans le même type de contexte.



Anglais ACCES : Verbes


Overtake / Take over


A.Their car is ever so fast — it can overtakea Ferrari.
B.In your essay you should go further than just dealing with this superficial question.
C.She will take over from Sir John Smith at the end of September.
D.How frequently do Prime Ministers reallybypass the Cabinet on major policy decisions?


Réponse : V – V – V – V



C’est bien overtake qui renvoie au dépassement au sens (auto)routier (gare à l’interférence avec la version relâchée en français « doubler » !). Aucun rapport donc avec le sens métaphorique de « dépasser » (aller plus loin dans ses idées) : on pensera dans ce cas notamment à go further ou go beyond ou go deeper (into …)


Takeover, qui vient du verbe take over, signifie « reprise » (notamment d’une activité commerciale) : le fils, par exemple, qui reprend le commerce de ses parents, à leur suite, ou un Bernard Tapie, en bon repreneur, qui rachète telle ou telle entreprise en difficulté (cf.a takeover bid, offre de rachat, autrement dit ce qu’on appelle couramment une Offre Publique d’Achat ou OPA.) La rétrocession de Hong-Kong à la Chine en 1997 constituait en quelque sorte une « reprise » de ce territoire, d’où l’expression the Hongkong takeover(ou handover).


Bypass rend le fait de contourner, d’où l’idée de raccourci (short-cut), de passerelle ou de pontage coronarien, mais aussi de rocade. Ne pas confondre avec pass by, qui dénote un passage ordinaire du type de celui d’un passant (a passer- by,pluriel : passers-by).



ETRE d’accord (avec)


A.I am agreeing with you entirely.
B.I am agreed that the situation is embarrassing.
C.I usually am agree with Gabriel on such questions.
D.“I think dolphins are intelligent animals” — “I agree”.


Réponse : F – F – F – V


Seule une mémorisation ferme et définitive vous permettra d’éviter la tentation d’ajouter quoi que ce soit en anglais. (Penser au verbe « agréer » en français peut aider : même si le sens est sensiblement différent, ne fonctionne-t-il pas, en effet, comme Ø agree, à savoir sans auxiliaire ?)


Loin de ne se construire qu’avec with (être d’accord avec quelqu’un, voire quelque chose), agree est couramment employé avec to + Ø V et avec on + GN


Pour plus d’information sur le déroulement des épreuves, consultez notre page du Concours ACCES


Concours ACCES : Réussir l’épreuve de mathématiques


L’épreuve de mathématiques vous fait peur ? Les quelques exercices que nous allons corriger ici ont pour objectif de vous faire changer d’avis. Le novice, en lisant pour la première fois un sujet d’annales, est le plus souvent complètement désarçonné et nous allons vous faire un aveu : nous aussi !


Comment s’y prendre alors pour réussir ? Il y a des recettes et des règles que nous avons construites pour vous. Si vous les respectez, vous pourrez être confiants. Dans le cas contraire, nous ne garantirons rien ! Les génies existent toujours, mais notre expérience nous prouve qu’une forte dose de motivation assortie de bonnes méthodes sont les ingrédients les plus efficaces pour atteindre ce bel objectif.



7 règles d’or pour réussir les mathématiques au concours ACCES :


1. Miser sur la régularité : mieux vaut faire 1 heure de mathématiques tous les jours que 4 heures tous les 4 jours. Jusqu’en Terminale, le travail la veille au soir d’un examen était parfois suffisant. Pour ce concours, seuls les meilleurs seront pris. Et les meilleurs seront ceux qui manipuleront avec le plus d’aisance la boîte à outils que nous vous offrons. La régularité vous fera décoller progressivement. Les à-coups auront, quant à eux, toutes les chances de vous faire paniquer…


2. S’exercer à l’entraînement comme si c’était le jour J : faites toujours, j’ai bien dit toujours, tous les calculs, en minutant vos prestations. Ne faites jamais de questions « en dilettante ». Dès que vous serez prêts, faites au moins deux fois par semaine un sujet d’annales dans son intégralité avec un chronomètre, votre bouteille d’eau sucrée, un fruit, et concentrez-vous pendant toute la durée de l’épreuve.


3. Répéter jusqu’à satiété les automatismes que l’on mettra en place ci-après. « Plus il y a de travail, plus il y a d’automatismes, plus il y a de créativité» affirmait Daniel Constantini. Et il a raison ! Refaire 5, 10 voire 15 fois le même exercice, à quelques jours d’intervalle, vous permettra de le «digérer» parfaitement. A l’inverse, faire 5,10 voire 15 exercices différents, une seule fois, satisfera votre appétit de nouveautés mais ne consolidera pas votre niveau. Vos progrès ne seront alors pas optimisés.


4. Être stratège : Le jour J, l’objectif n’est pas de s’entêter sur certaines questions mais d’en faire le maximum en commençant par celles qui comptent le plus (coefficient 2). On commencera alors par entourer et traiter les questions prioritaires et que l’on maîtrise. Lors de vos mises en situation (cf règle d’or n°2), pensez à mettre en pratique ce conseil.


5. Apprendre le cours « en situation » : il est difficile d’avoir une maîtrise parfaite du cours. Son apprentissage est souvent long et fastidieux. Une
méthode très efficace d’apprentissage consistera à faire systématiquement des rappels de cours à l’intérieur des exercices que vous traiterez « à l’entraînement ». Les corrections d’exercices type qui suivent illustreront cette démarche.


6. Essayer de maîtriser toutes les méthodes de résolution : certains exercices peuvent être résolus par de multiples méthodes. La plupart des ouvrages se
concentrent sur une seule méthode. Notre expérience du suivi personnalisé nous a montré que chaque élève avait ses préférences : certaines méthodes parleront à certains, moins à d’autres. Une description détaillée des différentes méthodes vous permettra de faire votre choix et d’élire la méthode qui vous paraîtra plus simple ou qui sera plus adaptée à l’exercice. Pendant vos révisions, n’hésitez pas à balayer toutes les méthodes qui vous semblent correctes pour résoudre un problème afin d’être parfaitement rôdé le jour de l’épreuve.


7. Ne pas se juger ou se comparer aux autres : au début de votre apprentissage, nous préférons vous avertir que les résultats seront le plus souvent décevants. La capacité à surmonter les échecs successifs fera partie des qualités essentielles à mobiliser. Churchill disait : « réussir, c’est aller d’échec en échec sans jamais perdre son enthousiasme ». Vous échouerez au début, à coup sûr. Mais votre motivation et l’assiduité avec laquelle vous mettrez en pratique nos conseils vous feront décoller.

Concours ACCES : Réussir l’épreuve de synthèse et maîtrise du français


Consultez notre article entièrement consacré aux conseils pour l’épreuve de synthèse du Concours ACCES

Appliquez nos conseils en vous entrainant sur nos annales gratuites du Concours ACCES




!