INSTITUT DE PRÉPARATION AUX CONCOURS
96% d'admis en 2016
01 40 41 12 38

Conseils pour préparer et réussir le Tage Mage

Catégorie : Conseils réussir Tage Mage | Tags :

 

 

Sommaire :

1. Conseils généraux de préparation au Tage Mage

2. Conseils et astuces spécifiques à chaque épreuve

3. 5 conseils clés pour faire la différence le jour du test.

4. Témoignages et retours d’expérience sur le Tage Mage


 

Conseils pour préparer le Tage Mage


Les conseils de Franck Attelan, auteur de la Bible du Tage Mage


Il est difficile de définir un mode d’emploi « type » pour préparer efficacement le Tage-Mage, car finalement, il y a autant de façons de se préparer différentes que d’individus et que vous n’avez pas forcément tout à gagner à rentrer dans un moule.

Je vais tout de même essayer de vous donner quelques pistes, histoire de faciliter autant que possible le travail à ceux d’entre vous qui se demandent comment aborder l’entraînement.

 

Ainsi, certaines personnes aiment consacrer un temps conséquent et continu à la sous- épreuve numéro 2 de calcul, par exemple en s’appliquant à « tout faire » d’un coup (cours, méthodes, techniques, entraînement…) avant de commencer à s’attaquer à la sous-épreuve numéro 4 de conditions minimales… et ainsi de suite. De cette façon, ils appréhendent chacun des types d’exercices séparément, et les travaillent à fond.


D’autres préfèreront en revanche s’essayer à enchaîner les différentes sous-épreuves (une batterie d’exercices de compréhension, puis une de calcul, puis une autre de raisonnement, etc.) afin d’expérimenter les conditions réelles du concours.


 

Mon avis : je pense qu’il est préférable de se consacrer à chacune des sous-épreuves, UNE A UNE, et d’en faire le tour complet afin d’être à 100% sur chacune d’entre elles (d’abord TOUT le Calcul, puis TOUTES les Conditions minimales etc.). De cette façon, l’expérience montre que vous ne survolez jamais les épreuves. Bien au contraire vous passez en revue tout le cours, les méthodes, les astuces… et vous êtres à peu près certains de ne pas faire d’impasses !

 

Pour ce qui est de s’entraîner en temps réel sur des batteries complètes de Tage-Mage (type Tage-Mage « blanc »); le mieux reste encore de rejoindre un stage de perfectionnement chez Aurlom (www.Aurlom.com) au cours duquel en plus de revoir les notions fondamentales + perfectionnement pour chacune des sous épreuves, vous vous entraînerez sur un échantillon très représentatif de QCM type Tage-Mage en temps réel.

 

Rien de mieux en effet pour expérimenter sa gestion du temps et du stress. Rien de tel également pour partager son expérience avec d’autres préparationnaires et, qui sait, trouver des amis avec qui s’entraîner et se perfectionner pour viser un score maximal le jour J !



Conseils et astuces spécifiques à chaque épreuve du Tage Mage :


1. Conseils et astuces pour la Compréhension de textes

2. Conseils et astuces pour le Calcul

3. Conseils et astuces pour le Raisonnement / Argumentation

4. Conseils et astuces pour les Conditions Minimales

5. Conseils et astuces pour l’Expression

6. Conseils et astuces pour la Logique


Entrainez-vous à utiliser nos conseils avec nos annales gratuites de Tage Mage en ligne.



 

 

 

5 conseils clés pour faire la différence le jour du test du Tage Mage


[1. Fractionnez votre temps]
Le TAGE MAGE est une épreuve éprouvante avec un rythme très soutenu. Vous n’aurez pas le temps de chômer au cours des deux heures d’épreuve, faites de 6 sousépreuves. Si vous ne vous imposez pas une discipline stricte de gestion du temps, vous serez vite débordé par le flux de questions. Concrètement, gérer les 20 minutes de chaque sous-épreuve consiste à fractionner votre temps en vous imposant des deadlines sur un nombre de questions à effectuer en un temps précis. Vous devez scrupuleusement respecter la limite de 1 minute 20 secondes par question. Si ce n’est pas le cas, gardez à l’esprit que tout dépassement se paie toujours immédiatement sur les questions suivantes.


[2. Traitez les questions dans l’ordre de vos préférences]
L’essentiel au TAGE MAGE, c’est de prendre des points, car toutes les questions, des plus faciles aux plus difficiles, rapportent le même nombre de points. Commencez par traiter en priorité les questions que vous jugez faciles et qui mettent en valeur vos points forts. Soyez également attentif aux questions avec des énoncés courts, car cela vous prend peu de temps pour savoir si vous pouvez y répondre rapidement.
Concentrez-vous en dernier sur les questions que vous n’avez jamais rencontrées


[3. Ne répondez jamais au hasard… ou presque]
Si la bonne réponse rapporte 4 points, les quatre mauvaises réponses font perdre 1 point. Par conséquent, l’espérance de gain au départ du TAGE MAGE est nulle. Nous vous déconseillons donc fortement de répondre au hasard, sauf si vous avez pu éliminer deux ou trois réponses en étant à 100 % certain de vous. Deux configurations se prêtent principalement à une telle stratégie : les conditions minimales, lorsque vous avez pu démontrer que l’une des deux conditions permet de répondre à la question ; les séries doubles en logique lorsque vous avez trouvé un des deux critères, et éliminé plusieurs solutions.


[4. Testez les solutions]
Le TAGE MAGE est un QCM et il faut vous servir des réponses qui vous sont fournies. N’hésitez pas à partir des solutions pour répondre à la question. En calcul, en logique, ou en raisonnement, partez des solutions pour voir si vous pouvez remonter jusqu’au début de l’énoncé. En compréhension, en argumentation et en expression, comparez les solutions deux à deux et éliminez à chaque fois la moins pertinente pour obtenir la meilleure réponse.


[5. En compréhension, fonctionnez par mots clef]
Lors de votre première lecture des textes, résumez chaque paragraphe à l’aide de quelques mots clés afin de mettre en évidence la structure argumentative du texte. Cette technique permet de synthétiser les idées principales des textes et de retrouver rapidement les passages essentiels au moment de la résolution des questions.





Témoignages et retours d’expérience sur le Tage Mage

Voici un précieux retour d’expérience de Julie (un grand merci au passage), ancienne préparationnaire à AURLOM, actuellement à l’EM LYON (programme Grande Ecole).


« J’ai passé le TAGE MAGE jeudi dernier. Cela s’est déroulé de la manière suivante :


Convocation à 13 h 30, pour un début d’épreuve prévu à 14 h. Chacun prend place (les noms sont étiquetés sur les tables), le surveillant vérifie les identités, fait signer la fiche de présence.
Il distribue ensuite un cahier scellé contenant les 6 épreuves du TAGE MAGE. Le format du cahier est un peu plus grand qu’un A4 et ce dernier est scellé à l’aide d’un bout de scotch qui empêche ainsi son ouverture avant le début officiel du test. La feuille sur laquelle on coche ses réponses est distribuée de façon séparée et est donc indépendante du cahier (feuille volante).


Une fois les cahiers distribués, le surveillant nous explique comment remplir la feuille de réponses et comment reporter nos nom et numéro d’identifiant sur la feuille de réponses.


Au premier signal, tout le monde ouvre alors son cahier à la première page sur laquelle figurent les consignes de la première épreuve (compréhension de textes). Le surveillant lit alors les consignes, puis déclenche le chrono, et on a alors 20 minutes pour répondre aux questions de l’épreuve. Ce qui est appréciable et tout aussi stressant, c’est que le surveillant annonce successivement “Il vous reste 10 minutes”, “Il vous reste 5 minutes” et “Il vous reste 2 minutes”. Stressant donc… Mais également très stimulant.


Une fois le temps écoulé, le surveillant nous dit de passer à la page sur laquelle figurent les consignes de l’épreuve suivante (l’épreuve de calcul), les lit, déclenche le chrono… Et ainsi de suite jusque la sixième et dernière épreuve du test.


Lorsque l’on travaille sur une épreuve, on n’a le droit ni de passer à l’épreuve suivante, ni de revenir sur une épreuve précédente sous peine d’expulsion. Et si on a fini avant les 20 minutes, et bien… on attend l’épreuve suivante !


La grande question que je me posais avant d’entrer en salle était : comment fait le surveillant pour vérifier que les dizaines de candidats qui passent le test sont bien à la bonne page et que personne ne triche ? Et bien en fait, vous verrez que dans le cahier, tout en haut de la première épreuve, il y a une rangée de gros / / / / / / / / ou §§§§§§§§ (je ne sais plus vraiment mais peu importe !), pour la deuxième épreuve, ce sont des * * * * * * * *. Etc. Ainsi, en un coup d’œil, le surveillant peut vérifier si quelqu’un est ou non en train de travailler sur la bonne épreuve. Pas de triche possible donc !


Pour ce qui est du brouillon, tout se passe sur le cahier. Vous aurez largement la place d’écrire ce que vous voulez ! Et même si les cahiers sont ramassés par le surveillant à la fin du test, personne ne s’amuse à lire votre cahier et vos brouillons car les cahiers sont immédiatement détruits.


Enfin, il n’y a pas de pause durant le test. Les seules “pauses” sont celles qu’il y a entre une épreuve et une autre, et il s’agit en fait du temps pendant lequel le surveillant lit les consignes d’une épreuve (à ce propos, pendant qu’il lit les consignes, vous n’avez pas le droit de travailler sur une épreuve !!). Comptez entre 2 et 3 minutes à chaque fois qu’il lit les consignes, soit le temps de boire un peu d’eau, d’avaler un morceau de chocolat et de souffler un coup !


Bon courage à toutes et à tous ! »


Julie


Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations pratiques, nous vous invitons à consulter notre page consacrée au TAGE MAGE