INSTITUT DE PRÉPARATION AUX CONCOURS
96% d'admis en 2016
01 40 41 12 38
Nos Livres
La collection "Le choix du succès" rédigé par l'équipe des professeurs d'Aurlom

Conseils de préparation pour les oraux

Tage Mage, concours Tremplin 2, Passerelle 2, Ambitions+ : entraînez-vous gratuitement sur des milliers de questions !


 

Sommaire :


1. Les attentes du jury

2. Apprendre à diriger l’entretien

3. Méthode de présentation : les 4 P

4. Listes des questions classiques du jury

5. Témoignages d’admis








L’entretien de motivation et de personnalité aux admissions parallèles des écoles de commerce

Incontournable, l’entretien individuel est exigé par tous les concours pour les admissions parallèles en Ecole de commerce. Il constitue parfois la seule épreuve orale du concours, c’est le cas du concours ESSEC AST, par exemple.

Pour les mastères spécialisés, cette épreuve est également systématique et demeure souvent la seule épreuve orale.



Des coefficients très lourds


Les épreuves d’entretien sont souvent pondérées par un très fort coefficient. Le poids de l’entretien individuel varie ainsi entre 33 % et 100 % des coefficients pour les épreuves orales !

L’épreuve d’entretien est ainsi la seule épreuve orale pour le concours ESSEC AST. Elle représente plus de 60 % des coefficients oraux pour la majorité des Ecole du concours Tremplin 2, mais également pour les concours Passerelle 2, EM Lyon AST, Audencia AST et ESC Toulouse AST.

 

Vous comprenez alors qu’une note trop moyenne à cette épreuve peut compromettre la réussite de votre concours, même avec des notes correctes à l’écrit et aux éventuels oraux de langues.

Il est important que vous gardiez à l’esprit qu’il existe deux grands types d’épreuves d’entretien qui sont les épreuves d’entretien individuel et les épreuves d’entretien collectif.

 



Avec quel ouvrage se préparer ?


L’ouvrage que vous devez vous procurer pour vous préparer efficacement aux épreuves d’entretien des concours est :

La Bible des Entretiens des de Motivation et de Personnalité aux Concours des Ecoles de Commerce, de Fabrice Carlier et Franck Attelan, aux éditions Studyrama.

 


 

 

Les attentes du jury


D’abord il faut comprendre les attentes des jurys. Elles sont au nombre de trois et sont résumées par Franck Attelan et Fabrice Carlier par « le triangle des attentes » :

> Qui êtes-vous ? Autrement dit quel est votre caractère, quelles expériences vous ont forgées ?

> Que souhaitez-vous faire ? Autrement dit, quel est votre projet professionnel ?

> Pourquoi intégrer cette école ? Autrement dit, quels sont les atouts et les caractéristiques que l’Ecole possède et qui vous serviront pour mener à bien votre projet ?


Fabrice Carlier est diplômé de Sciences Po Paris et d’HEC. Il prépare les étudiants de la prépa Aurlom aux difficiles épreuves de dissertation et de synthèse des concours d’entrée à HEC et Sciences Po Paris. Fabrice Carlier est le spécialiste français de la prise de parole en public.




Le plus souvent, l’épreuve d’entretien individuel teste trois points.


Le premier point concerne votre projet professionnel, au regard de votre parcours et de vos expériences diverses. Vous êtes invité à développer avec précision vos aspirations professionnelles et comment une Ecole de commerce peut vous aider à réaliser ce projet.


Le deuxième point décrypte votre personnalité, afin de mieux cerner si elle est en phase avec une intégration au sein de l’Ecole et avec des études dans le domaine du management. Pour cela, le jury peut être amené à vous poser des questions diverses sur vos centres d’intérêt, vos valeurs, vos forces et faiblesses, etc.


Le dernier point mesure votre culture générale et votre attention à l’actualité.
Retenez que les questions posées ne visent pas à vous interroger sur des détails de l’Histoire de France ou de la littérature, mais plutôt sur des grands événements qui marquent l’actualité du moment.
Ne pas répondre à l’une d’entre elles n’est pas éliminatoire ! Accumuler les impasses est clairement plus handicapant pour décrocher une bonne note ! Avec ces questions, le jury cherche simplement à évaluer votre curiosité et votre ouverture au monde.



Durant cet entretien individuel, certaines Ecoles de commerce prévoient le passage obligé du sujet de réflexion. L’objectif est de vous faire réfléchir sur un sujet ou sur une citation – généralement tiré au sort – et de mesurer votre capacité à développer une réflexion argumentée. Dans ce cas, vous disposez généralement d’un temps de préparation pour traiter le sujet.

Le déroulement de cette phase de l’entretien se réalise généralement en deux étapes. Après un exposé de quelques minutes durant lequel vous présentez le fruit de votre réflexion sur le sujet qui vous a été communiqué, vous êtes invité à discuter et à répondre aux questions du jury.



 

 

Présentez clairement votre projet professionnel

 


Votre entretien de motivation doit toujours être porté par votre projet professionnel.
Rappelez-vous ainsi que les maîtres mots pour un bon projet professionnel sont la clarté et la cohérence. Si vous faites le choix de défendre un projet professionnel dans un domaine particulier, il sera indispensable d’acquérir des connaissances sur ce secteur durant votre préparation. Ces connaissances toucheront plusieurs aspects :


− les différents métiers qui le composent ;
− le déroulement d’une carrière et le niveau des rémunérations ;
− les principales qualités et compétences à posséder pour intégrer ce secteur ;
− les principaux acteurs du secteur ;
− l’actualité et les problématiques liées à ce secteur.


En couvrant un spectre large de connaissances lors de votre préparation, vous éviterez le désagrément de montrer à votre jury que vous souhaitez orienter votre projet professionnel vers un secteur que vous connaissez mal.



Apprendre à diriger l’entretien


Pour réussir à bien préparer un entretien de personnalité, vous devez savoir qu’une des clefs de votre succès se trouve dans votre capacité à diriger l’entretien. Cela ne signifie pas que vous devez poser les questions et y répondre… mais plutôt que vous devez subtilement amener le jury à vous les poser.

Sachez en effet qu’une question trouve la plupart du temps son origine dans un propos que vous avez tenu. On passe rarement du coq à l’âne lors d’un entretien. A vous alors d’aborder des sujets que vous connaissez et non d’évoquer des thèmes qui vous rebutent.


C’est ce qu’explique dans cette vidéo Franck Attelan, co-auteur de la Bible des entretiens de motivation et de personnalité aux concours des écoles de commerce et directeur de la prépa Aurlom :



Par exemple, si vous proclamez que vous êtes un grand voyageur, ne soyez pas étonné que le jury vous demande quels pays vous avez visités et ce que vous en avez retirés. Si vos voyages se résument à des séances de bronzage au bord de la piscine de votre hôtel, vous risquez de ne pas avoir grand chose à dire ! Abstenez-vous alors d’aborder ce sujet.

Dans la même optique, si vous vous présentez comme un grand lecteur, vous pousserez le jury à vous poser quelques questions sur des auteurs ou des romans que vous avez pu lire ou qui ont défrayé l’actualité.

Enfin, si vous êtes passionné de tennis, vous aurez probablement l’occasion de parler de votre pratique de ce sport et des qualités qui lui sont rattachées. Mais le jury voudra peut-être aussi connaître votre analyse du dernier match Federer / Nadal. N’oubliez jamais que tout ce que vous pourrez dire pourra être retenu contre vous.


Retenez donc que durant un entretien, vous êtes souvent à l’origine de vos propres difficultés. C’est en affirmant certaines choses que vous faites naître des questionnements à l’esprit du jury… ces questions peuvent parfois vous déplaire !
Sachez donc entraîner le jury vers des thématiques qui vous plaisent et que vous maîtrisez.



Une méthode de présentation : Les 4 P de la réussite


L’entretien n’est pas un exercice naturel. C’est un jeu de rôle où il s’agit de se vendre, dans un rapport de quasi séduction. Ceux qui en connaissent les règles obtiennent les lauriers ; les autres s’y cassent les dents. La formule des 4 P est une structure de présentation permettant d’être clair, synthétique et complet. Respectez-la et vous enverrez les bons signaux au jury.


La formule des 4 P structure la présentation. C’est un squelette solide sur lequel le candidat appose les points qu’il souhaite aborder. C’est un support sûr, qui doit donner confiance ; rien ne doit être superflu. De l’autre côté, les 4 P envoient le bon message en cela qu’ils témoignent de la cohérence, de la logique, de la maturité chez les candidats. Enfin la clarté de l’entretien de présentation est un plus pour se démarquer du lot.


- Le premier « P » vous permet de vous présenter.

- Le second « P » est le moyen de décrire les grandes étapes de votre parcours académique et professionnel (stages) et d’expliquer votre projet professionnel.

- Le troisième « P » est le moment pour justifier le choix de votre Ecole, compte tenu du projet évoqué dans le second « P ».

- Le dernier « P » est celui du partage, moment où vous évoquez comment vous comptez vous impliquer dans la vie de l’Ecole.



Liste des questions classiques posées par les jurys d’admission et des réponses à y apporter



 

Les modalités de l’entretien de motivation de chaque école de commerce Bac+3 et plus


 

 

Témoignages d’admis en admissions parallèles


Julia a obtenu un Master 1 en droit des affaires à la Sorbonne, et à l’issue de cette formation, elle a voulu compléter sa formation dans une école de commerce, ceci afin de se rapprocher du monde de l’entreprise. Son choix s’est porté sur Audencia. A l’issue de sa préparation à la prépa Aurlom, elle a été reçue 11ème au concours d’entrée !

 

Julia explique ensuite son ressenti de l’entretien à Audencia. C’est un entretien un peu particulier, puisqu’il comporte une mini-épreuve de culture générale en début d’entretien. Cette épreuve est utile au jury pour affiner la note du candidat en fonction de sa performance lors de sa présentation orale.

 

 

Au cours de sa préparation Aurlom, elle a pu affiner son projet professionnel et ainsi mieux se mettre en avant au cours de l’entretien. La préparation au Tage Mage a également été bénéfique pour Julia. En effet, issue de la filière droit, elle avait largement perdu contact avec les mathématiques. Elle est ainsi passée d’un score de 90 – rédhibitoire à l’admissibilité – à un score de 310, excédant la moyenne nationale.

 

Julia a retenu de sa préparation au Aurlom le fort accompagnement que prodiguent les professeurs. De plus, elle a ressenti une grande cohésion entre les étudiants et les professeurs, ce qui permet, selon elle, les meilleures chances de réussite.

 

Préparez vos concours aux écoles de commerce  en vous entraînant sur le site www.high-learning.com !

High Learning : 1er moteur de recherche de tests académiques.

Tous les concours, tous les tests, 100% gratuit.