INSTITUT DE PRÉPARATION AUX CONCOURS
96% d'admis en 2016
01 40 41 12 38
Nos Livres
La collection "Le choix du succès" rédigé par l'équipe des professeurs d'Aurlom

Conseils de préparation pour les écrits

Tage Mage, concours Tremplin 2, Passerelle 2, Ambitions+ : entrainez-vous gratuitement sur des milliers de questions !



Sommaire :

1. Constituer un bon dossier de candidature

2. Le Tage Mage

3. Les épreuves de Synthèse aux admissions parallèles

4. Les épreuves spécifiques

6. Témoignages d’admis en AST

 

Attention ! Les écrits constituent le moment clé des concours.

Les concours d’admission sur titre des écoles de commerce accessibles à Bac+3 et plus sont devenus très sélectifs :


- HEC & ESCP Europe CAD (admission sur titre, appelée aussi admission directe) : moins de 8% d’admis.

- EM Lyon Edhec Audencia : moins de 13% d’admis.

- Essec AST : moins de 15% d’admis.

- Tremplin 2 Passerelle 2 : pour les écoles les plus sélectives (Rouen Business School, Reims Management School, Grenoble École de Management) : moins de 15% d’admis.


Nul doute qu’un classement dans les 20 à 25% meilleurs admissibles à l’issue des écrits est indispensable aujourd’hui pour espérer intégrer l’École de ses rêves tant la concurrence est rude !


Une préparation intensive et encadrée doit vous permettre d’aborder les épreuves écrites avec beaucoup de méthode, de techniques et d’astuces. L’objectif est simple : « taper dans l’œil » des correcteurs et faire la différence pour se démarquer des milliers de candidats tout aussi motivés que vous pour intégrer l’école de leurs rêves.




Admissions parallèles : Constituer un bon dossier de candidature

Le dossier de candidature est exigé par quatre concours pour une admission parallèle en Ecole de commerce qui sont les concours ESSEC AST, EM Lyon AST, EDHEC AST 2 et ESC Toulouse AST. Pour autant, il n’est pas identique d’un concours à l’autre.

Le dossier est également une étape importante dans les processus d’admission des mastères spécialisés.


Un dossier de candidature, c’est votre premier contact avec le programme « Grande Ecole » ou le mastère pour lequel vous candidatez. C’est donc la première impression que vous donnez de vous-même, de votre candidature et de votre personnalité.
Pour les concours qui notent ce dossier – c’est-dire le concours ESSEC AST et le concours EDHEC AST 2 – rater son dossier de candidature, c’est généralement prendre le risque de ne même pas être admissible et donc, de ne pas intégrer l’Ecole.



Des coefficients qui peuvent peser lourd


L’épreuve du dossier n’est pas automatiquement notée. En effet, pour le concours EM Lyon AST et pour le concours ESC Toulouse AST, ce dossier reste un support pour l’épreuve d’entretien.


 

Autrement dit, il est constitué en amont du concours – c’est-à-dire au moment de la phase d’admissibilité – mais il est utilisé en aval du concours, c’est-à-dire durant la phase d’admission. Pour les concours ESSEC AST et EDHEC AST 2, les dossiers de candidature sont évalués et notés. Le dossier constitue même la seule épreuve d’admissibilité pour le concours EDHEC AST 2. Pour ces deux concours, les coefficients appliqués sont importants avec 67 % des coefficients pour la phase d’admissibilité.


En ce qui concerne les mastères spécialisés, le dossier est généralement une épreuve notée et importante puisqu’elle détermine votre admissibilité ou non et la possibilité de défendre votre candidature lors d’un entretien.



Les dossiers spécifiques des AST :


Le dossier AST ESSEC

Le dossier AST EM Lyon

Le dossier AST EDHEC

Le dossier AST de ESC Toulouse



Conseils pour la constitution et la rédaction d’un bon dossier de candidature AST 2


Présenter son parcours :


Le principe d’un dossier de candidature est de livrer un certain nombre d’informations sur son parcours et son profil, sans pour autant être forcément présent auprès du lecteur pour apporter d’éventuels compléments d’information ou appuyer sur les points clefs de votre dossier.


Il faut donc que la ou les personnes qui lisent votre dossier comprennent rapidement l’esprit moteur de votre candidature, ses forces et ses atouts. Pour arriver à ce résultat, il faut que vous-même soyez déjà très au clair sur ce qui vous pousse à candidater à une Ecole de commerce et sur les qualités que vous pouvez mettre en avant pour vous distinguer des autres candidats.

 


 

 

Définir avec précision son projet professionnel :


Un concours pour une admission parallèle en Ecole de commerce vous considère donc suffisamment mature pour poser un projet professionnel précis et cohérent.

La précision de votre projet nécessite d’y réfléchir plus que quelques minutes. Il ne suffira pas de lancer au jury que vous souhaitez intégrer tel ou tel secteur et qu’une Ecole de commerce peut vous y aider. Il faudra étayer bien davantage votre propos pour expliquer quel poste vous souhaitez rejoindre et pourquoi.

La cohérence de votre projet se mesure dans l’articulation entre parcours académique, expériences diverses et finalité de votre projet. Autrement dit, votre vécu doit éclairer vos ambitions professionnelles. Vous défendez ce projet car vous avez réalisé un parcours et des expériences qui vous ont démontré que vous étiez fait pour ce secteur ou pour ce type de poste.


Le projet professionnel est la pierre angulaire de votre dossier et de votre entretien. Pour l’épreuve orale d’entretien, vous serez d’ailleurs amené à régulièrement replacer votre propos à l’aune de ce projet.



Faire preuve de rigueur :


Il est important que vous soyez organisé pour n’oublier d’envoyer aucune pièce. N’oubliez pas qu’un dossier incomplet est généralement éliminatoire. Or, il est n’est pas rare qu’un candidat oublie de joindre un document.

Les lettres de recommandation sont à ce titre un bon exemple. Si vous les faites rédiger tardivement, vous risquez de ne pas avoir suffisamment de temps pour les joindre à votre dossier.

Il vous faut en plus écrire sur votre motivation, votre parcours ou votre profil. Cet aspect rédactionnel du dossier n’est pas à prendre à la légère. Le correcteur – surtout dans les cas des dossiers notés – sera attentif à votre style et à votre orthographe.
La forme de vos documents est également importante, par exemple dans le cas de la lettre de motivation et du CV.



Sublimez votre CV


Un CV mal présenté, c’est un CV sévèrement noté par les jurys dans le cas d’un concours, jeté à la poubelle dans le cas d’une candidature pour un stage ou un emploi.


Adoptez donc un style simple et clair. Un style simple signifie que vous devez absolument éviter toute surcharge de police, de couleur et autres gadgets de mise en forme. Choisissez un code facilement compréhensible. Limitez vos extravagances à l’italique et au gras, éventuellement un zeste de couleur, pour les titres des catégories par exemple. Un style clair signifie qu’un inconnu doit pouvoir parcourir votre CV en 30 secondes et disposer de toutes les informations nécessaires pour vous connaître. Autrement dit, bannissez une typographie trop petite, espacez votre texte et suivez la règle des quatre catégories que nous allons vous présenter maintenant.


[Quatre catégories pour un CV]

Un CV classique doit posséder quatre catégories. Il n’existe pas de titre strictement défini pour ces quatre catégories. Vous pourrez donc les adapter en fonction de vos préférences


1. Parcours académique

2. Expériences professionnelles

3. Compétences diverses

4. Centres d’intérêts et projets associatifs



Marquez des points avec votre lettre de motivation :


Elle évalue l’intérêt et la cohérence de votre candidature au regard des critères de sélection. De même, elle permet aussi de savoir si vous vous êtes renseignés sur l’objet de la candidature, notamment votre degré de connaissance de l’Ecole (pour un concours) ou de l’entreprise (pour une offre d’embauche). Enfin elle permet de mesurer vos aptitudes rédactionnelles et votre orthographe.


 

 

Une page avec 4 paragraphes :


Premier paragraphe : annonce de votre candidature

Le premier paragraphe est très formel. Il vous permet d’annoncer trois choses :

− votre statut actuel ;
− la raison de cette lettre ;
− le projet professionnel qui anime votre candidature.


Deuxième paragraphe : pourquoi ce projet professionnel ?

Nous vous l’avons déjà écrit à plusieurs reprises, votre projet professionnel est la pierre angulaire de votre candidature. Il est donc naturel qu’il figure en bonne place dans votre lettre de motivation.

Ainsi, une fois que vous avez annoncé votre projet professionnel dans le premier paragraphe, vous êtes invité à préciser ce projet – si vous le jugez nécessaire – et à en expliquer les motivations. Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur de nombreux éléments qui peuvent être, par exemple, votre parcours antérieur, vos expérience diverses, les qualités requises pour ce projet, les valeurs du secteur que vous convoitez, etc.

Ce paragraphe est central dans votre lettre puisqu’il est le coeur même de votre motivation à rejoindre une Ecole de commerce


Troisième paragraphe : pourquoi une Ecole de commerce ?

Après avoir annoncé votre projet professionnel et les raisons de ce choix, vous devez expliquer dans un premier temps en quoi une Ecole de commerce peut vous être utile pour réaliser ce projet. Dans un second temps, vous devez justifier le choix de l’Ecole de commerce à qui est adressée la lettre. Autrement dit, il s’agit d’éclairer le jury sur le choix de leur École plutôt qu’une autre.

Pour cela, vous devez mettre en avant les spécificités et les atouts de l’Ecole au regard de votre projet.


Quatrième paragraphe : ce que vous pouvez apporter à votre future Ecole

Pour terminer votre lettre, il est souhaitable de montrer ce que vous pouvez apporter à l’Ecole et de prouver que vous souhaitez vous intégrer pleinement à la vie de cette institution. Au regard de vos expériences associatives et autres centres d’intérêt, vous pouvez alors évoquer de manière très concrète une association que vous souhaiteriez rejoindre au sein de votre future Ecole ou une compétence particulière que vous possédez et que vous aimeriez mettre au service de votre future Ecole

 

 



Le Tage Mage aux concours des écoles de commerce.


Comme vous le savez à présent, le TAGE MAGE est un test incontournable pour qui veut se porter candidat aux concours parallèles des Ecoles de commerce.


Pour réussir ce test difficile, nous vous conseillons de vous procurer la Bible du Tage Mage de Franck Attelan, édité chez Studyrama.

 

La prépa Aurlom met à votre libre disposition plusieurs pages en ligne sur lesquelles vous trouverez une mine d’information pour préparer le Tage Mage :

 

- Conseils pour réussir le Tage Mage

- Cours vidéo et tests d’entrainement gratuits de Tage Mage

- Qu’est-ce qu’un bon score de Tage Mage ?

- Annales de Tage Mage gratuites

 

 

 

 

Les épreuves de Synthèse aux admissions parallèles des écoles de commerce.


La note de synthèse au concours PASSERELLE 2


Pour les autres épreuves du concours, consultez notre article consacré au concours PASSERELLE 2


Souvenez-vous toujours que les titres des parties doivent être apparents. Ne les négligez pas.


La durée de l’épreuve est de 2 heures, ce qui est peu, comparé à la densité du corpus. Une gestion de temps efficace est donc de rigueur pour garantir une synthèse correctement achevée. Si vous ne vous entraînez pas à gérer vos deux heures convenablement, vous risquez de perdre du temps et de rendre un travail inachevé. Vous devez absolument être capable de distinguer l’essentiel du superflu dans les textes, d’éviter de perdre du temps sur les idées qui se répètent. Vous devez lire en parallèle parfois, afin d’optimiser les quelques minutes destinées à lire l’ensemble du corpus.


Même si les textes sont longs, ils se lisent très rapidement car ils ne sont pas difficiles. La complexité est de relever toutes les informations et de les regrouper car elles sont souvent innombrables !



Nous vous proposons par conséquent une répartition du temps :


Problématique et plan détaillé : 20 minutes

Rédaction de l’introduction au brouillon : 5 minutes

Recopier l’introduction et rédaction de la synthèse : 50 minutes

Rédaction de la conclusion : 5 minutes

Relecture 1 (syntaxe, connecteurs, orthographe) : 2 minutes

Relecture 2 (orthographe uniquement) : 2 minutes



L’étude critique de dossier au concours HEC-ESCP Europe :


Pour les autres épreuves de ce concours, consultez notre page consacrée à l’admission parallèle HEC-ESCP Europe


Il s’agit d’une épreuve écrite de quatre heures, qui demande aux candidats de restituer le contenu d’un dossier, mais pas seulement. Il ne s’agit pas d’une simple note de synthèse comme on peut la trouver au concours d’entrée à Sciences Po Paris, mais d’une analyse critique de ce dossier, il s’agit de problématiser en allant au-delà de la simple restitution.

 

C’est pour cela qu’il est nécessaire de s’y préparer consciencieusement, sans en négliger l’aspect singulier qui fait écho au caractère exceptionnel des deux écoles qui proposent cette épreuve.

 

Fabrice Carlier, professeur à la prépa Aurlom, nous explique dans cette vidéo les tenants et aboutissants de l’épreuve d’analyse critique de dossier, telle qu’elle est proposée au concours d’entrée à HEC et à l’ESCP Europe en admission directe.



Ses difficultés sont nombreuses. La première consiste à éviter l’écueil du dossier lui-même. Très consistant, comprenant une vingtaine de documents parfois longs et abstraits, d’origines diverses, il nécessite néanmoins un parcours attentif et fournira l’essentiel de la chair du devoir en découlant.

La deuxième difficulté tient au fait que l’épreuve ne constitue pas à proprement parler une épreuve de synthèse du dossier. Comme son nom l’indique, elle attend des candidats non seulement l’ingestion de l’essentiel du dossier, mais surtout l’aptitude à prendre une distance critique vis-à-vis de lui. Cette distance critique, qui peut ponctuellement se traduire par des apports personnels, consiste essentiellement en la capacité à faire émerger une problématique permettant de réordonner le dossier et de le mettre en perspective.

La troisième difficulté découle de la présence d’un sujet en page de garde du dossier. Pour autant, ce dernier ne saurait, dans la plus grande partie des cas, constituer l’armature du travail attendu.

 

Les attentes des jurys ne résident donc pas en une synthèse du dossier ni, a fortiori, en une dissertation qui trouverait son point de départ dans le sujet sans toutefois traiter des éléments du dossier.

Les candidats doivent donc tout à la fois s’imprégner avec soin du dossier, prendre leurs distances avec lui et le sujet le présentant, faire émerger une problématique le mettant en perspective, et enfin la traiter, en alimentant leur travail par le contenu du dossier qu’ils auront hiérarchisé et réordonné.

Sans s’éloigner du dossier, les candidats doivent prendre de la hauteur. Cet aller-retour entre le dossier et sa problématisation explique d’ailleurs que l’école ne propose pas de corrigé de l’épreuve, signifiant par là que plusieurs traitements et approches sont à chaque fois possibles.


 

 

 

Les épreuves spécifiques des concours AST indépendants


La dissertation de culture générale pour  l’AST EM Lyon


L’analyse de situation pour l’AST Audencia




Témoignages d’admis en AST

Constance est en train de terminer son cursus d’ingénieur à l’INSA Toulouse, école du groupe A des écoles d’ingénieur. Après avoir effectué un stage en banque privée, elle a voulu poursuivre sa formation au sein d’une école de commerce. Elle a choisi de se présenter au concours de l’ESSEC et de s’y préparer avec la prépa Aurlom. Comme 16 autres étudiants Aurlom cette année en 2012, elle a intégré le programme Grande École de l’ESSEC. Si elle a choisi l’ESSEC, c’est en particulier pour la possibilité qu’elle offre de suivre le programme en alternance et la possibilité de choisir ses cours.

 

 

L’ambiance de la prépa Aurlom lui a beaucoup plu et c’est une caractéristique qui selon elle a pesé beaucoup dans la balance quant à son admission. La proximité entre étudiants et professeurs est en effet un des points forts de la prépa. Cela permet une plus grande mise en confiance des étudiants et leur ouvre les portes de la réussite.

 

Préparez vos concours aux écoles de commerce  en vous entraînant sur le site www.high-learning.com !

High Learning : 1er moteur de recherche de tests académiques.

Tous les concours, tous les tests, 100% gratuit.