Commerce
& Management

#stories

Admissions parallèles en école de commerce ou IAE : quelle filière choisir ?

Lorsqu'un étudiant souhaite suivre une filière marketing, commerce ou management, son premier choix se porte généralement sur les écoles de commerce. Et pourtant, il existe une alternative moins onéreuse : les IAE. Méconnus mais pas pour autant décriés, les IAE sont le corollaire « management » des universités. Leur devise : « Partout en France, un IAE répond à vos besoins de formation et de recherche en management », c'est dire. Alors, quelle différence avec les écoles de commerce recrutant en admissions parallèles ? Quelle filière correspond le mieux à votre profil ? Aurlom vous aide à peser le pour et le contre. 

Une formation universitaire innovante et exigeante

Les IAE, ou Instituts d'Administration des Entreprises, ont été créés en 1955. Ils regroupent à peu près 50 000 étudiants, 1 200 enseignants-chercheurs et 6 600 intervenants extérieurs. Un premier élément de réponse en faveur de ces instituts repose sur leurs liens très forts avec l'Université et le monde de la recherche. D'après Jérôme Rive, « Les IAE sont enchâssés dans l'université ». Cette connexion avec le monde universitaire permet ainsi des enseignements rigoureux, riches et ouverts. En effet, de nombreux enseignants et enseignants-chercheurs sont détachés de la faculté pour venir enseigner au sein des IAE, promouvant une toujours plus grande pluridisciplinarité et transversalité entre les enseignements. 

Le résau IAE France, c'est 34 écoles réparties sur le territoire métropolitain, et deux IAE en Nouvelle Calédonie et en Réunion.

Une formation publique au coût... public

Un second élément de réponse réside dans le coût de la scolarité. Cela va sans dire, les coûts ne sont absolument pas les mêmes. Quand une école de commerce représente un coût oscillant autour de 10 000 € à 15 000 € en moyenne par an, un IAE, ne demande que 300 € de frais universitaires. Pourquoi une telle différence ? Car un IAE dépend d'une université, et qu'à ce titre, c'est un établissement public. Les frais habituels en université s'appliquent donc. 

Des IAE favorisant l'émulation et l'ouverture internationale

Un troisième élément de réponse repose sur la modernisation de l'offre éducative des IAE, toujours plus ouverts sur l'international et sur le monde de l'entreprise. Ainsi, dans cette logique d'internationalisation de l'offre éducative, et souhaitant donner une attractivité toute internationale à leurs établissements, certains IAE parmi les plus demandés ont changé de nom : on parle alors d'IAE Aix-Marseille Graduate School, d'IAE Lyon School of Management ou encore de Toulouse School of Management. 

Aussi, on note une grande diversité des profils. Les IAE accueillent à la fois des étudiants diplômés de BTS, d'IUT, mais aussi issus de parcours STAPS, ou encore d'écoles d'ingénieurs. En effet, les étudiants viennent chercher un enseignement exigeant, professionnalisant et assuré par des enseignants-chercheurs. 

Néanmoins, les IAE ne bénéficient pas encore de l'attractivité des écoles de commerce en matière de labels (tels que EQUIS, AACSB, ou encore AMBA), ni d'un réseau d'entreprises et d'échanges universitaires aussi étoffés que leurs consœurs écoles de management. Même si les IAE ont de solides atouts, ils n'ont pas encore la force de frappe des écoles de commerce (parmi les meilleures) du point de vue de la reconnaissance. Quand le tissu local des PME-TPE raffole des profils IAE, les grands groupes privilégient les étudiants d'école de commerce. 

Au vu des chiffres officiels, la valeur d'un diplôme d'IAE est largement reconnue par les recruteurs et permet d'intégrer rapidement le circuit professionnel.

Dès lors, l'IAE correspond donc à des étudiants soucieux de jouir d'un enseignement universitaire de qualité, au coût bien plus faible qu'une école de commerce. Poussons le raisonnement jusqu'au bout de la complémentarité : certains étudiants ont opté, à la suite de leur formation en IAE, pour un Master Spécialisé en école de commerce, ou encore un Master of Sciences, afin de venir apporter une technicité, une dimension internationale et une transversalité dans les enseignements. Encore une fois, il n'y a pas de mauvaise formation, il n'y a que des mauvais choix. Un choix de formation est toujours un choix multicritères répondant à des problématiques diverses, et reposant principalement sur la capacité d'une offre éducative à permettre de concrétiser la clé de voûte de toute formation : le projet professionnel. 

L'IAE, véritable vecteur de la professionnalisation des étudiants 

Ainsi, si les enseignements sont d'une grande qualité et les chiffres d'insertion professionnelle aussi bons, c'est que les IAE y portent une attention majeure dans leurs programmes. En plus d'avoir un niveau global excellent, les étudiants en IAE se voient offrir de multiples possibilités :

  • Un changement d'IAE est possible de la licence au Mastère pour mieux y trouver un parcours plus adapté avec plus de 1000 offres de formations ;
  • Une attention particulière portée sur l'alternance. Les IAE encouragent les étudiants à réaliser une alternance et leur proposent un grand nombre d'offres grâce à leurs réseaux d'entreprises partenaires très importants, pour qu'ils puissent développer leur professionnalisme et leur goût d'entreprendre.