Commerce
& Management

Conseils pour préparer et réussir le Tage Mage

Le Tage Mage est une épreuve réputée difficile et exigeante : difficile car elle couvre un champ de connaissances assez vaste et nécessite une gymnastique intellectuelle développée ; exigeante parce que cette difficulté impose une préparation organisée et rigoureuse. Plusieurs centaines d'étudiants chaque année ratent le Tage Mage parce qu'ils n'ont pas saisi l'importance de cette préparation, sous-estimant souvent la difficulté et obtenant de ce fait un score faible ou pour les plus chanceux moyen. Ce score moyen n'est pas suffisant pour réussir votre admission dans l'école de commerce de votre choix. Vous vous devez d'obtenir un score qui se singularisera des autres, qui hissera votre dossier au-dessus de celui de vos concurrents. (Pas encore inscrit au Tage Mage ? Tout se passe ici !)

Alors comment se prépare-t-on et réussit-on le Tage Mage ? Suivez le guide...

Premier secret d'une préparation réussie : le planning de révision

Que les choses soient claires. Il n'est pas question de vous imposer ici un planning de révision comme on pourrait le faire avec de jeunes enfants. Vous avez assurément la maturité nécessaire pour identifier rapidement les sous tests sur lesquels vous devrez mettre tout particulièrement l'accent. Vous et vous seul(e) êtes en mesure de savoir où sont vos zones de confort et a contrario les zones présentant le plus de risques et de difficultés.

Le planning suivant poursuit donc une seule et unique ambition : vous offrir des indicateurs relatifs au temps que vous devez consacrer au cours, aux applications, puis aux tests blancs. Ensuite, une fois ce temps connu, il n'appartiendra qu'à vous de le concentrer sur une courte période de temps (2 semaines ou 1 mois) ou bien sur une période de temps plus longue (3 à 4 mois). Mon conseil étant de ne pas inscrire votre préparation sur une période excédant 4 mois. Cela ne présente en effet aucun intérêt. Vous risqueriez fort de diluer vos efforts et de ne pas tirer le meilleur profit de votre préparation.

Que faire si je ne dispose que d'une semaine pour préparer le Tage Mage ?

Surtout, ne vous dites pas que c'est impossible ! Essayez de consacrer 35 heures de préparation au test à raison de 5 heures par jour. 1 heure 30 par jour pour le cours et 3 heures 30 par jour pour faire un test blanc (2 h pour le faire et 1 h 30 pour le corriger). C'est un peu spartiate mais cela peut largement suffire pour espérer obtenir un score dépassant les 350 ! Surtout faites des fiches avec les points qui vous résistent et ayez le réflexe de les réviser chaque soir avant de dormir.

Planning

Sous-test

Apprentissage du cours

(par coeur !)

+ Applications

Tests blancs
1. Compréhension de textes 1 heure

Partons sur 10 tests blancs :

2 heures pour traiter sur un test + 4 heures pour le corriger dans les moindres détails et appliquer la méthode de la seconde chance (méthode décrite dans la fiche à lire absolument et qui se trouve juste avant le premier test blanc)

2. Calcul 10 heures
3. Raisonnement & Argumentation 5 heures
4. Conditions minimales 3 heures
5. Expression 6 heures
6. Logique 5 heures
Total 30 heures 60 heures

Soit au total 90 heures

Autrement dit 6 heures par jour pendant 15 jours ou 3 heures par jour pendant un mois ou 1 h 30 par jour pendant 2 mois ou encore 2 heures tous les 2 jours pendant 3 mois. En somme, comme je vous le disais en préambule, vous êtes assez grand pour faire votre planning à votre façon. Celui qui vous conviendra le mieux. 

La répartition du travail

Certaines personnes aiment consacrer un temps conséquent et continu à la sous- épreuve numéro 2 de calcul, par exemple en s'appliquant à « tout faire » d'un coup (cours, méthodes, techniques, entraînement…) avant de commencer à s'attaquer à la sous-épreuve numéro 4 de conditions minimales… et ainsi de suite. De cette façon, ils appréhendent chacun des types d'exercices séparément, et les travaillent à fond.

D'autres préfèreront en revanche s'essayer à enchaîner les différentes sous-épreuves (une batterie d'exercices de compréhension, puis une de calcul, puis une autre de raisonnement, etc.) afin d'expérimenter les conditions réelles du concours.

Quelle est la meilleure méthode ? Chez Aurlom, nous pensons qu'il est préférable de se consacrer à chacune des sous-épreuves, UNE A UNE, et d'en faire le tour complet afin d'être à 100% sur chacune d'entre elles (d'abord TOUT le Calcul, puis TOUTES les Conditions minimales etc.). De cette façon, l'expérience montre que vous ne survolez jamais les épreuves. Bien au contraire vous passez en revue tout le cours, les méthodes, les astuces… et vous êtres à peu près certains de ne pas faire d'impasses !

Pour s'entraîner en temps réel sur des batteries complètes de Tage Mage, vous pouvez travailler sur des tests blancs complets que vous trouverez dans un livre comme La Bible du Tage Mage. En plus des 15 tests blancs complets, cet ouvrage vous permettra de vous entraîner sous-test par sous-test en vous prodiguant les meilleurs conseils et astuces pour être d'attaque le Jour J. 

Plus d'informations sur la Bible du Tage Mage

D'autres étudiants ne parviennent pas à travailler chez eux sur un livre et ne parviennent pas à s'imposer la rigueur nécessaire pour faire un test blanc en conditions d'examen. Si vous êtes dans ce cas de figure, le mieux reste pour vous de rejoindre un stage de perfectionnement au Tage Mage au cours duquel vous pourrez travailler les notions fondamentales avec des spécialistes du Tage Mage, vous perfectionner sur chacune des sous-épreuves, et vous entraîner sur des tests blancs en temps réel. Vous travaillerez ainsi votre gestion du temps et du stress et pourrez également partager votre expérience avec d'autres préparationnaires, qui pourront peut-être après la fin du stage constituer de solides partenaires avec qui travailler et s'entraîner avant le Jour J !

Découvrez nos préparations au Tage Mage

La veille du Tage Mage : 10 points importants.

1. Relaxez-vous ! Mais relaxez-vous vraiment (sport, cinéma, séries TV...)

2. Désacralisez ! Au pire vous vous plantez et vous le repassez. Et puis la candidature est un tout, ne l'oubliez jamais ! Vous pourrez compenser un score moyen ou faible avec un super TOEIC ou un super dossier.

3. Préparez bien tous les documents dont vous aurez besoin.

4. Calculez à la minute près le temps de trajet qu'il vous faut pour vous rendre au centre d'examen.

5. Réveillez-vous très tôt la veille et suffisamment tôt aussi le Jour J.

6. Ne vous couchez pas tard (mais si vous suivez le point 5 et que vous vous réveillez tôt vous serez clairement fatigué plus tôt que d'habitude !)

7. Mangez light : légumes, fruits, poissons, viandes blanches... Ce conseil est très sérieux.

8. Si ça vous rassure, relisez vos fiches mais surtout ne faites plus d'exos.

9. Projetez-vous mentalement dans la salle d'examen et prenez le temps d'imaginer comment ça va se passer le lendemain, sous-test après sous-test.

10. Et puis n'oubliez pas de sourire :) ça va bien se passer m... ! 

5 conseils clés pour faire la différence le Jour J

1. Fractionnez votre temps

Le TAGE MAGE est une épreuve éprouvante avec un rythme très soutenu. Vous n'aurez pas le temps de chômer au cours des deux heures d'épreuve, faites de 6 sousépreuves. Si vous ne vous imposez pas une discipline stricte de gestion du temps, vous serez vite débordé par le flux de questions. Concrètement, gérer les 20 minutes de chaque sous-épreuve consiste à fractionner votre temps en vous imposant des deadlines sur un nombre de questions à effectuer en un temps précis. Vous devez scrupuleusement respecter la limite de 1 minute 20 secondes par question. Si ce n'est pas le cas, gardez à l'esprit que tout dépassement se paie toujours immédiatement sur les questions suivantes.

2. Traitez les questions dans l'ordre de vos préférences

L'essentiel au TAGE MAGE, c'est de prendre des points, car toutes les questions, des plus faciles aux plus difficiles, rapportent le même nombre de points. Commencez par traiter en priorité les questions que vous jugez faciles et qui mettent en valeur vos points forts. Soyez également attentif aux questions avec des énoncés courts, car cela vous prend peu de temps pour savoir si vous pouvez y répondre rapidement.
Concentrez-vous en dernier sur les questions que vous n'avez jamais rencontrées

3. Ne répondez jamais au hasard… ou presque

Si la bonne réponse rapporte 4 points, les quatre mauvaises réponses font perdre 1 point. Par conséquent, l'espérance de gain au départ du TAGE MAGE est nulle. Nous vous déconseillons donc fortement de répondre au hasard, sauf si vous avez pu éliminer deux ou trois réponses en étant à 100 % certain de vous. Deux configurations se prêtent principalement à une telle stratégie : les conditions minimales, lorsque vous avez pu démontrer que l'une des deux conditions permet de répondre à la question ; les séries doubles en logique lorsque vous avez trouvé un des deux critères, et éliminé plusieurs solutions.

4. Testez les solutions

Le TAGE MAGE est un QCM et il faut vous servir des réponses qui vous sont fournies. N'hésitez pas à partir des solutions pour répondre à la question. En calcul, en logique, ou en raisonnement, partez des solutions pour voir si vous pouvez remonter jusqu'au début de l'énoncé. En compréhension, en argumentation et en expression, comparez les solutions deux à deux et éliminez à chaque fois la moins pertinente pour obtenir la meilleure réponse.

5. En compréhension, fonctionnez par mots clefs

Lors de votre première lecture des textes, résumez chaque paragraphe à l'aide de quelques mots clés afin de mettre en évidence la structure argumentative du texte. Cette technique permet de synthétiser les idées principales des textes et de retrouver rapidement les passages essentiels au moment de la résolution des questions.

Témoignages et retours d'expérience sur le Tage Mage

Quoi de mieux qu'un témoignage pour vous expliquer comment se passe le Jour J ? Julie, étudiante passée par Aurlom, nous explique tout ça en détails :

J'ai passé le TAGE MAGE jeudi dernier. Cela s'est déroulé de la manière suivante :

Convocation à 13 h 30, pour un début d'épreuve prévu à 14 h. Chacun prend place (les noms sont étiquetés sur les tables), le surveillant vérifie les identités, fait signer la fiche de présence.
Il distribue ensuite un cahier scellé contenant les 6 épreuves du TAGE MAGE. Le format du cahier est un peu plus grand qu'un A4 et ce dernier est scellé à l'aide d'un bout de scotch qui empêche ainsi son ouverture avant le début officiel du test. La feuille sur laquelle on coche ses réponses est distribuée de façon séparée et est donc indépendante du cahier (feuille volante).

Une fois les cahiers distribués, le surveillant nous explique comment remplir la feuille de réponses et comment reporter nos nom et numéro d'identifiant sur la feuille de réponses.

Au premier signal, tout le monde ouvre alors son cahier à la première page sur laquelle figurent les consignes de la première épreuve (compréhension de textes). Le surveillant lit alors les consignes, puis déclenche le chrono, et on a alors 20 minutes pour répondre aux questions de l'épreuve. Ce qui est appréciable et tout aussi stressant, c'est que le surveillant annonce successivement “Il vous reste 10 minutes”, “Il vous reste 5 minutes” et “Il vous reste 2 minutes”. Stressant donc… Mais également très stimulant.

Une fois le temps écoulé, le surveillant nous dit de passer à la page sur laquelle figurent les consignes de l'épreuve suivante (l'épreuve de calcul), les lit, déclenche le chrono… Et ainsi de suite jusque la sixième et dernière épreuve du test.

Lorsque l'on travaille sur une épreuve, on n'a le droit ni de passer à l'épreuve suivante, ni de revenir sur une épreuve précédente sous peine d'expulsion. Et si on a fini avant les 20 minutes, et bien… on attend l'épreuve suivante !

La grande question que je me posais avant d'entrer en salle était : comment fait le surveillant pour vérifier que les dizaines de candidats qui passent le test sont bien à la bonne page et que personne ne triche ? Et bien en fait, vous verrez que dans le cahier, tout en haut de la première épreuve, il y a une rangée de gros / / / / / / / / ou §§§§§§§§ (je ne sais plus vraiment mais peu importe !), pour la deuxième épreuve, ce sont des * * * * * * * *. Etc. Ainsi, en un coup d'œil, le surveillant peut vérifier si quelqu'un est ou non en train de travailler sur la bonne épreuve. Pas de triche possible donc !

Pour ce qui est du brouillon, tout se passe sur le cahier. Vous aurez largement la place d'écrire ce que vous voulez ! Et même si les cahiers sont ramassés par le surveillant à la fin du test, personne ne s'amuse à lire votre cahier et vos brouillons car les cahiers sont immédiatement détruits.

Enfin, il n'y a pas de pause durant le test. Les seules “pauses” sont celles qu'il y a entre une épreuve et une autre, et il s'agit en fait du temps pendant lequel le surveillant lit les consignes d'une épreuve (à ce propos, pendant qu'il lit les consignes, vous n'avez pas le droit de travailler sur une épreuve !!). Comptez entre 2 et 3 minutes à chaque fois qu'il lit les consignes, soit le temps de boire un peu d'eau, d'avaler un morceau de chocolat et de souffler un coup !

Bon courage à toutes et à tous !

DÉCOUVREZ NOS PRÉPARATIONS AU TAGE MAGE