Aurlom BTS+

Les matières enseignées en BTS SAM

Programme du BTS Support à l'Action Managériale (BTS SAM)

  • Culture générale et expression
  • Langue vivante A et B (C en option)
  • Culture économique, juridique et managériale (CJEM)
  • Optimisation des processus administratifs - Bloc 1
  • Gestion de projet - Bloc 2
  • Contribution à la gestion RH - Bloc 3

Stages en entreprise de 14 semaines 

1. Culture Générale et expression (Coefficient 3)

Cette matière vise à développer l'esprit de synthèse, la qualité rédactionnelle ainsi que la culture générale du candidat.

La culture générale est abordée par la lecture de tous types de textes et de documents (presse, essais, œuvres littéraires, documents iconographiques, films) en relation avec les questions d'actualité rencontrées dans les médias, les productions artistiques, les lieux de débat.

Sur les deux années, deux thèmes imposés par l'Académie seront étudiés 2 thèmes. Les thèmes de la session 2018 étaient : « L'extraordinaire » et « Corps naturels, corps artificiels » Le nouveau thème de la session 2019 est : “Seuls avec tous”.

2. Langues vivantes (coefficients 2 en LV1 et 1 en LV2)

L'objectif est d'étendre, de consolider, d'approfondir et de diversifier la maîtrise des langues étrangèresacquise lors des années précédant le Baccalauréat. En effet, au-delà de la recherche d'une parole fluide et d'un écrit authentique, l'approfondissement de la compétence linguistique passe aussi par la connaissance spécifique du vocabulaire professionnel.

  • analyser une situation de communication professionnelle dans ses différentes dimensions ;
  • adopter un comportement relationnel adapté à un contexte donné ;
  • communiquer en français et en langue étrangère à l'oral en situation professionnelle ;
  • mobiliser ses connaissances et ses compétences dans un contexte pluriculturel ;
  • faire face aux aléas et imprévus qui caractérisent la plupart des situations de travail rencontrées par l'assistant(e).

L'épreuve prend appui sur des situations de communication professionnelle emblématiques du métier d'assistant de manager dans sa dimension de soutien à la communication et aux relations internes et externe. Ces situations ont été vécues ou observées par le candidat à l'occasion de ses stages ou de son exercice professionnel.

Les situations présentées par le candidat correspondent aux activités de communication professionnelle suivantes :

  • Instaurer et entretenir la relation avec le(s) manager(s)
  • Recueillir des consignes de travail du manager
  • Rendre compte, informer, faire le point avec le manager
  • Installer les conditions d'un climat de travail de groupe favorable
  • Animer un travail collaboratif
  • Gérer une réunion
  • Créer, entretenir et activer un réseau relationnel
  • Accueillir et informer
  • Négocier

Chaque situation de communication professionnelle comporte au minimum deux acteurs qui interagissent dans le cadre d'une activité professionnelle de l'assistant(e) s'inscrivant dans un contexte national et/ou international.

3. Trois matières sont regroupées sous l'appellation : Culture juridique, économique et managériale (Coefficient 3)

L'objectif visé est d'évaluer les compétences économiques et juridiques exprimées au sein du référentiel dans leurs composants méthodologiques et notionnels.

On veut apprécier l'aptitude du candidat à :

  • appréhender l'environnement économique, juridique et social et en percevoir l'évolution
  • analyser une situation et poser un problème
  • mener une réflexion et construire une argumentation

L'épreuve comporte deux parties indépendantes :

L'une vise à évaluer plus particulièrement les compétences méthodologiques relatives à l'exploitation d'informations économiques et / ou juridiques.

L'autre vise à apprécier la réflexion du candidat et son aptitude à construire un développement structuré sur une ou deux questions relevant du domaine de l'économie générale, de l'économie d'entreprise, du droit ou associant deux d'entre eux.

Cette partie peut éventuellement prendre appui sur une documentation.

4. Optimisation des processus administratifs (Coefficient 4 à l'oral)

Ce bloc de compétences a pour objectif de vous apprendre - comme son titre l'indique - à optimiser des processus administratifs. 
En tant que support opérationnel et efficace de l'équipe, il vous incombera de :

  • gérer les relations avec les clients
  • coordonner les équipes
  • assister les partenaires grâce aux outils numériques
  • gérer les documents de l'équipe, en particulier sur les espaces collaboratifs et les réseaux sociaux
  • améliorer les processus en identifiant les problèmes, en proposnat des solutions et en les diffusant
  • gérer les ressources matérielles de l'équipe: vous aller pouvoir gérer les approvisionnements, négocier les prix, suivre les budgets...

Vous allez acquérir les capacités nécessaires afin de devenir l'interface efficace entre les personnes, notamment entre vos supérieurs hiérarchiques et le reste de l'entité, dans un contexte de travail coopératif et d'une démarche qualité.

Si vous appréciez l'autonomie et la maîtrise de situations, vous allez adorer cette "matière", car vous allez apprendre à :

Préparer et suivre l'action du manager en appréciant le champ de vos propres responsabilités, en prenant des décisions opérationnelles, en répondant aux urgences et imprévus, etc.

Tenir les agendas personnels et partagés en :
- planifiant les activités
- gérant les conflits de planification
- anticipant et suivant les événements deco_agenda

Organiser les déplacements en :
- identifiant les besoins et les contraintes
- réalisant les supports d'information
- optimisant les coûts
- gérant les réservations et formalités administratives
- négociant avec les prestataires de services
- conseillant les voyageurs de l'entité
- établissant et suivant le dossier

Participer à l'élaboration et à la mise en œuvre des processus administratifs à partir de procédures existantes en :
- analysant les étapes de travail
- établissant les documents
- proposant des améliorations et mettant en place les modifications

Participer à la coordination des activités des membres de l'entité en :
- planifiant les tâches
- définissant et faisant appliquer les modalités de circulation de l'information
- organisant le partage et la conservation des documents
- mettant en œuvre les outils administratifs d'un espace de travail collaboratif

Fournir une assistance à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication.

Vous aurez recours aux nouvelles technologies de l'information et aux documents de structure d'entités (organigrammes, missions et attributions de leurs membres, dossiers et projets en cours, contraintes financières et de temps).

5. Gestion de projet (Oral et pratique. Coefficient 4)

Cette épreuve vise à évaluer l'acquisition des compétences suivantes :

  • formaliser le cadre du projet
  • conduire une veille informationnelle
  • suivre et contrôler le projet
  • évaluer le projet

Cette épreuve est orale et pratique. Elle prend appui d'une part sur un dossier présentant deux projets conduits par la candidate ou le candidat, un compte-rendu de la veille informationnelle effectuée pour un des projets et d'autre part sur une prestation orale et pratique.

Pour permettre une évaluation des compétences, les projets présentés par les candidats doivent répondre aux caractéristiques suivantes :

  • répondre à un besoin d'une organisation, avec un objet clairement identifié ainsi que des objectifs stratégiques et opérationnels définis
  • présenter un caractère singulier
  • nécessiter la coordination de partenaires internes et externes
  • couvrir le cycle de réalisation d'un projet avec l'expression de contraintes de coordination aux différentes étapes
  • permettre une planification des tâches, une expression des livrables et une évaluation de la durée du projet
  • offrir de l'autonomie dans la prise de décision, notamment par une prise en compte des risques associés au projet
  • permettre la définition d'un budget avec plusieurs postes
  • présenter des éléments contractuels avec les partenaires
  • mobiliser plusieurs outils (notamment numériques)
  • permettre d'évaluer ses retombées. L'évaluation est guidée par une grille nationale présentée dans la circulaire nationale d'organisation de l'examen

6. Collaboration à la gestion des ressousrces humaines (Coefficient 4)

Cette épreuve vise à évaluer l'acquisition des compétences suivantes :

  • gérer la relation de travail
  • mettre en œuvre des actions d'amélioration de la qualité de vie au travail
  • organiser les activités du champ des relations sociales
  • mobiliser les outils du développement de la performance individuelle et collective

L'épreuve, écrite et d'une durée de 4 heures, revêt la forme d'une étude de cas relative aux activités de collaboration à la gestion des ressources humaines.

Elle comporte deux parties, indépendantes, ayant pour objet une situation d'entreprise ou d'un autre type d'organisation, disposant d'un système d'information ressources humaines (SIRH) structuré, caractérisée par une ou plusieurs problématiques propres au champ de la gestion des ressources humaines et incluant une dimension interculturelle.

Dans la première partie à partir d'un contexte donné, la candidate ou le candidat doit réaliser, sous la forme d'une note argumentée et structurée, un diagnostic relatif à la gestion et au management des ressources humaines de l'organisation permettant de faire émerger une ou plusieurs problématiques de gestion des ressources humaines.

Des solutions adaptées sont proposées à l'encadrement ainsi que leurs modalités de mise en œuvre, de suivi et d'évaluation.

Dans la deuxième partie à partir de la même situation de gestion, la candidate ou le candidat doit proposer et mettre en œuvre des solutions dans deux champs de la gestion des ressources humaines, permettant de répondre, de manière argumentée, à une ou plusieurs évolutions du contexte initial (accidents du travail, conflit collectif, changement structurel, culturel, organisationnel affectant l'organisation, modification du contexte juridique, réglementaire ou économique, évolution de l'activité, etc.)