Bachelors
& DCG

Perspectives 2024 pour les E-commerçants français : entre confiance et prudence

14.05.2024
Ecoles Post-Bac

La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a récemment publié les résultats de sa 13ème enquête annuelle sur le moral des e-commerçants français. Réalisée par OpinionWay, cette étude dévoile un optimisme en déclin parmi les dirigeants des principaux sites de e-commerce en France, bien que la confiance en leurs propres performances financières reste élevée.

Optimisme en baisse chez les e-commerçants français

Le 3 avril, Frédéric Micheau, Directeur Général Adjoint d'OpinionWay, a présenté les conclusions de l'enquête. Moins d'un tiers des dirigeants français (33%) se disent optimistes quant à l'avenir du marché du e-commerce, une baisse de 6 points par rapport à l'an dernier. En revanche, leurs homologues européens se montrent plus confiants, avec 42% d'optimistes.

Confiance en leurs performances financières

Malgré cette morosité ambiante, une majorité de dirigeants français prévoient une augmentation de leur chiffre d'affaires pour 2024. Plus de la moitié (53%) s'attendent à une croissance de leur marge nette, contre seulement 32% des dirigeants européens.

Facteurs économiques et inquiétudes

Les e-commerçants français ressentent fortement les impacts du contexte économique. La baisse de la consommation des ménages (81%) et la hausse des coûts de transport (71%) figurent parmi leurs principales préoccupations. L'inflation inquiète 75% des dirigeants, poussant 84% d'entre eux à redouter un report des consommateurs vers des produits moins chers.

Réductions et augmentations des investissements

Pour contrer ces difficultés, 53% des e-commerçants ont annulé ou reporté certains investissements en 2024, tandis que 50% ont réduit leurs marges. De plus, 67% prévoient d'augmenter leurs prix cette année, bien que ce chiffre soit en baisse par rapport à l'année précédente (83%).

Innovations et IA

L'intelligence artificielle (IA) est perçue comme une innovation prometteuse par 97% des sondés. Les domaines du marketing (81%) et de la relation client (74%) sont jugés les plus propices à l'application de l'IA dans le secteur du e-commerce.

Priorités d'investissement en 2024

Le marketing et la publicité sont devenus les priorités d'investissement pour 47% des dirigeants français, surpassant l'informatique et la RSE. Cette tendance est également observée en Europe, où 56% des dirigeants prévoient d'augmenter leurs dépenses dans ce domaine.

Expansion internationale

Les e-commerçants français continuent de privilégier le marché européen, avec la Belgique, l'Espagne et l'Italie en tête des destinations. Cependant, ils anticipent une concurrence accrue des acteurs étrangers en France, avec 60% des dirigeants prévoyant une montée en puissance en 2024.

Événements à venir

Les élections européennes ne suscitent pas beaucoup d'attention chez les e-commerçants, 83% estimant qu'elles n'auront pas d'impact significatif sur leur secteur. En revanche, les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 inquiètent 54% des dirigeants quant à leur impact sur leurs entreprises.

Selon Marc Lolivier, Délégué général de la Fevad, cette enquête reflète un regard lucide des e-commerçants sur un climat économique tendu, mais aussi leur détermination à s'adapter et à innover pour renforcer leurs performances.

Méthodologie de l'enquête

L'enquête a été réalisée par OpinionWay pour la Fevad en partenariat avec LSA, entre le 12 et le 26 février 2024, auprès de 118 dirigeants de sites e-commerce français et 110 dirigeants européens. Les participants étaient répartis selon le chiffre d'affaires de leurs entreprises. La Fevad, représentant près de 800 entreprises, s'engage à améliorer la connaissance du secteur et à promouvoir un développement durable et éthique du e-commerce en France.